Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NON à l’Europe du business

logo_conf.gifCommuniqué de la Confédération paysanne


NON à l’Europe du business. Merci aux Irlandais

Le rejet par le peuple Irlandais du Traité de Lisbonne est une preuve de plus de la rupture entre les gouvernants sous influence des Lobbies et les peuples soumis aux pressions de la performance et la concurrence. Les paysans, ballottés entre Politique Agricole Commune (PAC) et OMC, sont bien placés pour en parler.
Quand on daigne à leur demander leur avis, les européens disent NON à cette Europe qui n’existe que pour le développement du droit de la concurrence.
La Confédération paysanne attend des responsables européens et nationaux qu’ils ne poussent pas le mépris jusqu’à dénigrer le vote populaire, comme ils l’ont fait des votes français et néerlandais. Ce même mépris, ils l’affichent au travers de la réforme de la PAC qui ignore les paysans et leur travail, les européens, leur territoire et la qualité de leur alimentation.
Il faut remettre à plat la constitution européenne, afficher des objectifs de solidarité et non la mise en concurrence permanente au seul profit du business.

Nous voulons une Europe de progrès et de justice sociale, qui tourne enfin le dos à l’OMC pour répondre aux aspirations des populations.

Les commentaires sont fermés.