Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

G8, le double aveuglement des occidentaux

Le spectacle, devenu habituel dans son arrogance aussi dérisoire que criminelle, des réunions des pays les plus riches regroupés depuis plus de trente ans dans les G à nombre variable a inspiré ce pamphlet.
Son auteur, Nicolas Sersiron, est vice-président du CADTM (Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde). On sait qu’Eric Toussaint, président de CADTM Belgique est membre du Conseil scientifique d’Attac-France.
Avons-nous besoin de 42 ans pour réduire de 50% nos émissions de CO2 ? Même un enfant rigolerait d’une telle supercherie
communicationnelle des 8 devant l’urgence des soins à prodiguer à notre terre malade. L’idéologie croissantiste - aussi chère à nos gouvernants libéraux que Dieu l’est à l’intégriste - a été enfantée et a prospéré au rythme de l’augmentation de la consommation d’énergies fossiles et de la production de CO2. Depuis bientôt 2 siècles, le développement foudroyant de la civilisation occidentale est le fruit des inventions liées à la thermodynamique.

La conquête au 19 et 20 ème siècle, d’abord des territoires indiens d’Amérique du nord par les européens expatriés, et la montée au sommet de la super-puissance états-unienne, ne peuvent être séparés : du rail, des derricks du Texas, de la Ford T et de la Jeep, des alignements de moissonneuses batteuses dans les grandes plaines céréalières de l’Amérique du nord. Aujourd’hui de la guerre en Irak, il n’y a pas de fierté américaine sans pétrole.

Vous lirez la suite sur : http://www.france.attac.org/spip.php?article8768

Nicolas Sersiron, Vice président du Cadtm (Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde)

Les commentaires sont fermés.