Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Spéculation et crises : ça suffit !

    Spéculation et crises : ça suffit !
    Premier séminaire européen à Paris, le 21 juin 2008

    Fondation Copernic
    globe.jpgLa pétition européenne "Spéculation et crises : ça suffit !" a atteint 38 500 signatures.

    Pour poursuivre sur cette lancée, le collectif initiateur organise un premier séminaire européen qui se tiendra à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de 9h à 17h le 21 juin 2008.

    La crise financière confirme les analyses et les pronostics les plus pessimistes. C’est la plus grave crise depuis la seconde guerre mondiale. Elle est l’aboutissement de l’évolution du capitalisme vers sa logique la plus pure et en même temps la plus sauvage : rendre de la valeur aux actionnaires, finalité suprême de la libéralisation du mouvement des capitaux, de la déréglementation, de la prolifération des produits financiers, de la titrisation et de la dépolitisation des banques centrales pour qu’elles servent mieux les marchés financiers.

    La pétition européenne initiée par une cinquantaine d’économistes pour demander :
    l’abrogation de l’article 56 du Traité de Lisbonne, qui, interdisant toute restriction à ses mouvements, offre au capital financier les conditions de son emprise écrasante sur la société ;
    la restriction de la « liberté d’établissement » (art. 48) qui laisse l’opportunité au capital de se rendre là où les conditions lui sont le plus favorables, et permettrait ici aux institutions financières de trouver asile à la City de Londres ou ailleurs. ... a recueilli à ce jour plus de 38 500 signatures.

    Pour élargir la prise de conscience de la gravité de la situation et de la nécessité d’élaborer de toute urgence des propositions propres à juguler les méfaits de la finance, le collectif « Stop-finance », initiateur de la pétition, organise à Paris le 21 juin un séminaire européen, le lendemain du Conseil européen et à la veille du G8 au Japon où se rendront les chefs d’Etat et de gouvernement européens.

  • Durée du travail : Faut-il laisser chaque entreprise négocier ?

    Un avant-projet de loi révélé le 27 mai prévoit qu'un employeur pourra signer avec les syndicats un accord sur le contingent annuel d'heures supplémentaires et les modalités du repos compensateur.

    Contribution de Michel Husson, en fichier PDF, publiée dans le Monde du 3 juin.

    35nonmon.pdf

  • Tout ce que vous voulez savoir sur l'AlterVillage !

    AlterVillage sur les formes d’action militantes, Ferme de Terre-Blanque (Saint-Lys, 31),

    Lundi 18 – jeudi 21 août 2008 : Un autre monde est possible, mettons le en action !

    action_pacifique-5.jpgSommaire :
    1) Pourquoi l’AlterVillage
    2) Qu’est-ce que l’AlterVillage
    3) Programme de l’AlterVillage
    4) Renseignements pratiques
    5) Formulaire d’inscription
    6) Projet de charte de fonctionnement de l’AlterVillage

    Attac France vous invite à participer à l’AlterVillage, les trois jours précédant l’Université d’été.

    Pour tout contact ou demande d’informations complémentaires : camp08@attac.org ou : 06 14 98 52 60 (Raphaël)

    1) Pourquoi l’AlterVillage ?
    Attac se définit comme une association d’éducation populaire tournée vers l’action. Notre travail d’information, de décryptage des politiques libérales, est reconnu comme étant de grande qualité. Nous avons en revanche souvent des difficultés à rendre accessibles nos analyses et à articuler cette dimension d’« éducation populaire » avec des formes d’action originales permettant de les diffuser au plus grand nombre. Une réflexion a commencé à émerger, à l’initiative d’Attac Campus, sur la thématique des formes de l’action militante non violente (filière lors de l’Université d’été 2006, ateliers lors des Conférences Nationales des Comités Locaux).

    Comment articuler éducation populaire et action ? L’AlterVillage se propose d’y réflechir tous ensemble.

    La suite sur : http://www.france.attac.org/spip.php?article8679

  • Rappel : Neuvième Université citoyenne d'Attac France : du 22 au 26 août

    Neuvième Université citoyenne d'Attac France : du 22 au 26 août
    rubon1.jpgLancement de la neuvième Université citoyenne d'Attac France

    La neuvième édition de notre université se déroulera à Toulouse du 22 au 26 août 2008. À l’occasion des dix ans d’Attac, nous aurons le plaisir de nous rassembler avec nos amis du comité local de Toulouse autour du thème « l’altermondialisme aujourd’hui », mais aussi de partager le 22 août une soirée festive et militante, organisée au Bikini de Ramonville en collaboration avec le Tactikollectif.
    Pour y participer, il vous suffit d’être adhérent ou sympathisant de notre association, et de vous inscrire grâce au bulletin que vous trouverez à la suite de ce message, ou encore en ligne : http://www.france.attac.org/spip.php ?article8584. Ne tardez pas !

    Contact national : 01 41 58 17 50
    Contact Toulouse : toulouse@attac.org

    Le programme est cours de finalisation, il sera disponible sur le site d’Attac (http://www.france.attac.org/spip.php ?rubrique1065) dans la première quinzaine de juin. Tout comme les différentes informations pratiques (hébergement militant, liste d’hôtels, etc.)
    Mais nous sommes déjà en mesure de vous indiquer les différentes filières et les plénières qui constitueront le programme.
    L’une des nouveautés de cette année s’intitule « l’altermondialisme, héritier des mouvements sociaux » ; elle sera, entre autres, composée de films, d’archives et de documentaires. Bref, beaucoup de surprises à venir pour ce grand moment d’éducation populaire ! Réservez d’ores et déjà vos vacances !

    Filière 1 : L’altermondialisme, héritier des mouvements sociaux
    Filière 2 : Des bien publics mondiaux pour un autre monde
    Filière 3 : Pensées critiques et enjeux altermondialistes
    Filière 4 : Contre les inégalités, des espaces de résistances
    Filière 5 : Nouvelles phases du capitalisme, du néolibéralisme
    Filière 6 : Ecologie et société
    Filière 7 : Quelle autre Europe ?
    Filière 8 : La démocratie sous toutes ses formes
    Filière 9 : Enjeux Internationaux
    Filière 10 : Fondements et approfondissements

    Plénières :
    - samedi 23 - 14h00-16h30 : les crises (financière, écologique, alimentaire, sociale)
    - dimanche 24 - 14h00-16h30 : l’altermondialisme (I)
    - lundi 25 - 14h00-16h30 : l’altermondialisme (II)
    - mardi 26 - 14h00-16h30 : les campagnes de la rentrée

  • NON à l’Europe du business

    logo_conf.gifCommuniqué de la Confédération paysanne


    NON à l’Europe du business. Merci aux Irlandais

    Le rejet par le peuple Irlandais du Traité de Lisbonne est une preuve de plus de la rupture entre les gouvernants sous influence des Lobbies et les peuples soumis aux pressions de la performance et la concurrence. Les paysans, ballottés entre Politique Agricole Commune (PAC) et OMC, sont bien placés pour en parler.
    Quand on daigne à leur demander leur avis, les européens disent NON à cette Europe qui n’existe que pour le développement du droit de la concurrence.
    La Confédération paysanne attend des responsables européens et nationaux qu’ils ne poussent pas le mépris jusqu’à dénigrer le vote populaire, comme ils l’ont fait des votes français et néerlandais. Ce même mépris, ils l’affichent au travers de la réforme de la PAC qui ignore les paysans et leur travail, les européens, leur territoire et la qualité de leur alimentation.
    Il faut remettre à plat la constitution européenne, afficher des objectifs de solidarité et non la mise en concurrence permanente au seul profit du business.

    Nous voulons une Europe de progrès et de justice sociale, qui tourne enfin le dos à l’OMC pour répondre aux aspirations des populations.