Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Compte-rendu - Page 2

  • Le 12 octobre : un tournant dans la mobilisation citoyenne contre l'injustice et le déni de démocratie

    rubon1.jpgCe mardi 12 octobre marque un tournant dans la lutte engagée depuis plusieurs mois contre la réforme des retraites. L'ampleur des manifestations – avec 3,5 millions de manifestants - dépasse celle, déjà historique, du mouvement contre le CPE en 2006. Le rapport de forces pourrait bien être en train de basculer. Dans plusieurs secteurs clés de l'économie – transports, services publics, ports, raffineries... - et dans de nombreuses entreprises, les salariés votent la reconduction de la grève. La perspective du blocage de l'économie française devient crédible. En outre de nombreux lycéens et étudiants sont descendus pour la première fois dans la rue ce mardi. Ils ont compris que la réforme des retraites bouchait encore un peu plus leur avenir. L'extension du mouvement dans la jeunesse, si elle se poursuit dans les jours à venir, peut renforcer encore les prochaines manifestations.


    Le gouvernement crie à la surenchère et à la politisation. François Fillon déclarait hier à l'Assemblée nationale : "la voix de ceux qui manifestent et qui font grève doit être entendue (…) Mais en démocratie, la voix du Parlement aussi doit être entendue". Quelle démocratie, alors que Nicolas Sarkozy avait déclaré avant son élection ne pas vouloir remettre en cause la retraite à 60 ans ? Alors qu'une écrasante majorité de la population rejette cette réforme et soutient le mouvement ? Le vote du Sénat, après celui de l'Assemblée nationale, est totalement illégitime. Les élus du peuple usurpent leur mandat, en approuvant une réforme exigée par le Medef et les spéculateurs financiers contre l'immense majorité des citoyens.

    L'autisme de MM. Sarkozy, Fillon et Woerth et de leur majorité parlementaire porte l'entière responsabilité du durcissement probable du mouvement dans les jours à venir. On ne gouverne pas impunément pour les privilégiés et les spéculateurs au mépris des droits sociaux et de la démocratie. Attac soutient toutes les initiatives – grèves, manifestations, actions symboliques, blocages pacifiques... - qui hissent le mouvement social à la hauteur de l'intransigeance gouvernementale. Nous serons à nouveau dans la rue ce samedi 16 octobre. Face à la volonté populaire aussi clairement exprimée, le gouvernement doit se soumettre ou se démettre. Il doit retirer immédiatement son projet de réforme des retraites.


    Attac France, Paris, le 13 octobre 2010

     

  • Comité Attac de Châtellerault : réunion du 21 avril

    rubon1.jpg1. Questions débattues en rapport avec la municipalité

    - les conseils de développement

    Le président et les responsables des 3 commissions sont désabusés. Peu ou pas d'écoute de la part des élus de la CAPC, pas de prise en compte du travail réalisé. On retrouve une situation analogue à celle qu'a connu le conseil de développement précédent ! Evocation de la mise en place d'un nouvel outil territorial : le SCOT (schéma de cohérence territorial). Début de préparation le 26 avril 2010. Ce document doit rendre plus cohérent les projets des agglomérations de Poitiers, de Châtellerault et des communautés qui les entourent (ex : pour les transports, les implantations de zones commerciales...).

    le traitement des déchets : La question, pour la CAPC est de choisir entre le projet préparé depuis plusieurs années par les collectivités du nord Vienne : CODEVAL (public) et un nouveau projet qui serait proposé par Suez-Sita (privé) qui gère le site d'enfouissement de St Sauveur. Au niveau de l'agglomération, le maire de Châtellerault pourrait opter pour le privé. Le maire de Naintré (C. Michaud) presse M. Abelin de se positionner et de faire avancer le projet CODEVAL. Abelin aurait donc décidé 2 réunions d'informations pour tous les élus : l'une avec CODEVAL et l'autre avec Suez. Il serait bon qu'un collectif se crée sur le problème des déchets et les différents projets du nord-Vienne. Mais, devant le nombre de dossiers divers à traiter (tel celui des retraites), nous ne pouvons être à l'initiative de ce collectif.

    - la vidéo surveillance : Au conseil municipal du 25 mars, une enveloppe de 224 000 euros a été prévue pour les  audits... dont la vidéo surveillance. L'état aide au financement, mais la ville devra consacrer un budget important à la vidéo surveillance au dépend notamment de la prévention ! Le collectif en place (Verts, PS, PC, PRG, Ligue des droits de l'homme, Attac) a prévu une grande réunion le 20 mai (foyer Creuzé), avec les associations et les personnes concernées par le sujet. Il faut amener le débat dans la population et répondre aux milieux populaires qui veulent de la vidéo surveillance.

    - Pour info, cette année, la municipalité nous a octroyé une subvention de 100 euros (pour rappel, l'an dernier, nous n'avions rien eu ; les années précédentes, nous avions 300 euros).

    2. Quelques remarques et bruits ...

    - Fillon, projette de demander à EDF de livrer au privé 30 % de son électricité nucléaire au coût marginal pour une revente au prix de marché : un subventionnement déguisé du secteur privé !

    - Un traité nouveau : ACTA, traité sur la propriété intellectuelle. Il est très secret et mérite d'être surveillé ; Affaire à suivre...

    - Une question posée : dans la région, l'augmentation des surfaces de colza liée aux agro-carburants semble importante ?  Recherche sur internet : "Le colza n'est pas en reste, car la production française, estimée à 5,5 millions de tonnes, dépasserait son niveau record pour la troisième année consécutive (+ 16 % par rapport à 2008), grâce à des surfaces en augmentation (+ 3 %) et à un rendement record de 38 q/ha"

    3. Soirée sur les retraites : lundi 10 mai à 20 h 30 salle Camille Pagé, avec Gérard Filoche.

    Des tracts et des affiches sont à votre disposition pour la publicité. Le 1er mai,, une distribution de tract est prévue dans la manif. Des opérations de publicité " panneaux aux feux" seront faites les 2 prochains week-end.

    Prochaine réunion : mercredi  19 mai à 20 h, maison des sports (qui se situe entre la piscine et l'ancienne clinique Ste Anne).

  • En Italie, pour l'eau, bien commun de l'humanité

    logo.jpgEn Italie, il n'y a pas que les "groupies" de Berlusconi qui défilent…

    A ROME le 20 MARS : 150 000 pour l'eau, droit inaliénable et bien commun de l'humanité.

    Grande et belle journée !

    abbracci resistenti !

    Pour infos, photos et le reste, le site d'Attac Italie :

    http://www.italia.attac.org/spip/

  • Le management par le stress : compte-rendu

    rubon1.jpgLa soirée de jeudi 14 janvier avec Patrick Ackermann et Ivan du Roy sur le thème "Le management par le stress, l'exemple de France Télécom" a rencontré un vrai succès avec 80 personnes dans la salle et un échange qui a duré jusqu'à 23 h passées. Un débat d'une grande qualité, tant par l'écoute et les interventions du public que par la qualité des prises de parole des invités. Beaucoup de thèmes abordés sur des questions touchant à l'intégrité même des personnes. Il n'est pas facile d'aborder sereinement tout ce qui met en jeu la vie des individus.

    Tout au long de cette soirée aura plané l'ombre portée de ce système économique qui fait des personnes de simples exécutants, à qui on dénie le droit même à la dignité dans leur travail. Un système qui fait toujours plus de dégâts. Aujourd'hui, on ne privatise plus seulement les profits, tout en continuant de socialiser les pertes, on brise les esprits en renvoyant à la collectivité la prise en charge de ceux que l'on a fait craquer.

    La soirée ayant été enregistrée, elle sera disponible dans quelques jours, soit sur le blog (en MP3) soit sur simple demande par mél à l'adresse d'Attac Poitiers : poitiers@attac.org

  • ATTAC Poitiers : Réunion du Mardi 8 décembre

     

    rubon1.jpg1. Soirée débat sur « Le Travail » jeudi 14 janvier 2010, 20 h 30, salle Timbaud (maison du peuple)

    -  "Souffrance au travail, Le management par le stress : l'exemple de France Télécom". Les contraintes qui pèsent sur ceux qui travaillent et leurs conséquences. L'invité est Ivan du ROY. Il est journaliste à Témoignage chrétien et collaborateur du magazine en ligne Basta ! On peut lire de cet auteur : "Orange stressé"  (Le management par le stress à France Télécom). Editions de la découverte.

    (http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Orange...)

    Quelques pistes pour s'informer :

    Sur le net, rechercher « Christophe Dejours ». Professeur de psychologie au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), psychanalyste et psychiatre, Directeur du Laboratoire de psychologie du travail (PARIS), Christophe Dejours est l'un des principaux spécialistes de la psychopathologie et de la psychodynamique du travail. Il a écrit entre autre : "Travail, usure mentale" Centurion/Bayard éditions, "Psychopathologie du travail" avec Claude Veil et Alain Wisner (Entreprise moderne d'édition), "La France malade du travail" avec Jacques De Bandt et Claude Dubar (Bayard édition), "Le facteur humain" (PUF), "Travailler" (Bayard éditions).

    - Sur le site /www.liens-socio.org (intéressant, car il y a souvent un compte-rendu de lecture). Par exemple : Travailler peut nuire gravement à votre santé : Sous-traitance des risques, Mise en danger d'autrui, Atteintes à la dignité, Violences physiques et morales, Cancers professionnels. Un ouvrage d'Annie Thébaud-Mony (La Découverte, coll. "Cahiers libres", 2007, 290 p.)

    2. Soirée débat. Sujet en vue : il tourne autour de la notion de revenu d'existence.

    - Date et organisation : Nous cherchons une date vers mars 2010 : Nous cherchons plusieurs intervenants ayant des approches différentes sur ces questions et nous avons des réponses positives (reste à trouver la date). Nous recherchons des questions à leur faire parvenir avant la soirée, et nous proposons ici des sites où trouver de quoi alimenter dès à présent la réflexion. Nous invitons donc les futurs participants à s'intéresser au plus tôt à ces questions. Pendant le débat, chaque intervenant interviendra dans un premier temps en exposant son point de vue et en donnant les premières réponses aux questions qu'ils auront reçues. Ensuite viendront les questions des participants.

    - Attention, il peut y avoir certaines approximations dans les informations qui suivent, mais elles permettent un premier pas). Si vous voulez découvrir au moins un des points de vue (il y a abondance) qui sont dans le voisinage d'un tel sujet vous pouvez chercher du côté de Yoland Bresson : Au sujet du revenu d'existence. (Prof d'économie, faculté de Saint-Maur), André Gorz (décédé en 2007) : réflexion sur le travail dans « l'après capitalisme » et sur le revenu d'existence, Alain Caillé, Prof de Sociologie, à Paris X (développe une vision anti-utilitariste), Serge Latouche, économiste français, célèbre penseur de la décroissance économique, Paul Ariès, politologue et écrivain, intellectuel de référence  du courant décroissant, Mireille Bruyère, maîtresse de conférences en économie, université de Toulouse-Le Mirail (elle travaille sur formation et emploi). Et aussi : Jacques Maillard, Jean-Marie Harribey, Geneviève Azam, René Passet.

    Projet complémentaire à celui-ci : Nous essayons de compléter cette soirée le lendemain, par une journée de formation où ces intervenants pourraient travailler avec nous sur des questions concernant par exemple les diverses formes que peut prendre la fiscalité, les cotisations sociales, etc.

    3. En Projet :

    - Festiv'Attac : Après le Festiv'Attac de 2004 qui avait rencontré un vrai succès, il nous démange de recommencer. Reste à construire le projet : c'est un long travail de préparation. Nous faisons donc appel à tous les volontaires. Merci de nous dire si vous êtes partant pour vous investir dans ce projet. Venez avec vos idées, vos propositions, vos envies. Nous organiserons une réunion de travail en janvier à Poitiers.

    - "Film Merceron" : le film de "La famille digitale" autour de la SCOP Merceron de Châtellerault (disparue en 2008) avance toujours et sera monté début 2010. On vous tient au courant dans les prochaines semaines. Nous avions contribué à la mise en relation entre les salariés/actionnaires de Merceron et l'association "La famille digitale" et nous sommes très heureux que le projet continue : à suivre donc.

    - "Semaine coloniale" : Thomas nous a présenté cette initiative La semaine anti-coloniale 2010 est un événement annuel national qui a lieu du 19 au 28 février dans une forme proche de celle de la semaine de la solidarité internationale, mais en un peu moins consensuelle. Elle a été crée suite à la loi de 2005 imposant aux programmes d’histoire de l’école publique d’enseigner le rôle positif de la colonisation. Ils étaient présents à l’université d’été d’Attac à Arles. Lien vers le site web de cette manifestation : www.anticolonial.org.

    Prochaine réunion d'Attac Poitiers, mardi 12 janvier à 20 h 15, maison du peuple, salle Timbaud.

    Les réunions jusqu'en juin auront lieu à la maison du peuple, salle Timbaud.