Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Attac Infos dans la Vienne

  • Attac Infos dans la Vienne N° 72 - 1er juin 2021

    Attac.pngAttac Infos dans la Vienne N° 72 - 1er juin 2021


    1. Attac 86 : travaux pratiques !

    2. Appel pour les libertés et contre les idées d’extrême-droite samedi 12 juin à 14 h 30

    3. Un courrier pour Le Maire : on veut la justice fiscale
     
    4. Journée de formation sur les « bassines »
     
    5. Pot de départ de Macron le 12 juin à 17 h  

    6. Adhérer à Attac : avec le bulletin
     
     
    1. Attac 86 : travaux pratiques !
     
    A force de dire que nous allons nous revoir « pour de vrai », une proposition de date pour retrouver le chemin de l’échange en direct !  Ce sera à la Maison de la Gibauderie jeudi 10 juin de 20 h à 22 h (« couvre-feu » porté à 23 h à compter du 9 juin). On pourra échanger sur les propositions de groupe de travail et les mobilisations à venir (manif du 12 juin et apéro pour « le pot de départ de Macron »,…) . Merci de préciser si vous avez prévu de venir pour tenir compte des « contraintes sanitaires » toujours en vigueur.
     
     

    2. Appel pour les libertés et contre les idées d’extrême-droite samedi 12 juin

    Ci-dessous le communiqué de presse pour cette initiative (salutaire) dont Attac est signataire au niveau national. Les modalités d’organisation au niveau local sont en cours de discussion mais Attac 86 participera à cette mobilisation et mettra tout en œuvre pour assurer le succès le plus large à ce qui doit être une urgence démocratique dans le climat détestable dans lequel nous vivons depuis des mois.
    Le site et les infos complémentaires (organisations appelant,…) : https://www.appelpourleslibertes.com/accueil  
    Pour signer l’appel à titre personnel : https://www.appelpourleslibertes.com/je-veux-soutenir-lappel

     

    Communiqué de presse : appel au 12 juin : Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.

    Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui empêcheraient d’informer sur des violences policières, déjà trop importantes. De plus, si certaines de ces lois stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, d’autres en ciblent en raison de leur activité militante.

    Comme les signataires de l’appel pour les libertés et contre les idées mortifères de d’extrême droite (https://www.appelpourleslibertes.com), nous ressentons toutes et tous l’urgence de construire une réponse forte et unitaire qui dessine l’alliance des libertés, du travail et d’un avenir durable.

    Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous avons décidé collectivement d’organiser le samedi 12 juin une première grande journée nationale de manifestation et de mobilisations qui se déclinera localement.

    Cette journée fait partie des initiatives unitaires qui se multiplient. D’ores et déjà, nos organisations syndicales, politiques, associations, collectifs, signataires de l’appel, ont décidé de co-construire ce combat dans la durée.

     

    3. Un courrier pour Le Maire : on veut la justice fiscale

    On peut écrire à Bruno Le Maire; ministre de l’économie !
    L’objectif : contribuer à faire monter le sentiment d’injustice fiscale et exiger que les ultra-riches payent leur juste part d’impôt.

    Comment ?

    Nous aimerions que vous preniez votre plus belle plume ou, à défaut, votre clavier d’ordinateur pour écrire une lettre à envoyer par la Poste (vous vous rappelez, la grosse boîte jaune ?) à notre très cher ministre de l’économie Bruno Le Maire. Pour vous aider, nous avons préparé des modèles de lettre que nous vous encourageons à personnaliser. Plus vos courriers seront originaux, mieux ce sera. N’hésitez pas à faire passer votre colère et à exprimer avec vos mots le profond besoin de justice fiscale.
     

    4. Journée de formation sur les « bassines » 

    Vous êtes invité.e à une Journée FORMATION BNM 86 le dimanche 13 Juin

    Ordre du jour :

    - 10H : Accueil des participants

    - 10H30-12H : Qu'est-ce qu'une Bassine + Débat

    - 12H : Repas. N'oubliez pas vos couverts et votre repas !

    - 14H : L'état d'avancement de ce projet de 41 bassines avec Francine et Jean-Louis + Débat

    - 15H30 : Quelles propositions stratégiques nous allons mettre en place immédiatement

    Un membre de BNM 79 sera avec nous pour ce troisième point.

    Votre présence est essentielle pour décider des propositions stratégiques que nous allons mettre en place.

    Attention ! le nombre de places disponibles (suite aux mesures sanitaires nous ne pourrons accueillir que 50 personnes) se limite sérieusement...  Annoncez rapidement votre participation à cette journée sur l'adresse mail suivante : pointsdevuecitoyens@orange.fr

     
    5. Pot de départ de Macron le 12 juin à 17 h

    Nous sommes deux citoyennes dont les potes ont eu l’idée un peu folle d’organiser le pot de départ de Macron ! L’événement aura lieu dans de nombreuses villes de France, le samedi 12 juin, soit un an tout pile avant son départ de l’Elysée. http://potdedepartmacron.fr/ ! On vous invite à célébrer ce grand moment avec nous !

    On anticipe juste un peu les résultats lors de cet événement festif qui permettrait de faire entendre la voix des citoyens et citoyennes. A Poitiers, on se donne rendez-vous à l’îlot Tison de 17 h à 21 h pour un apéro convivial et festif (https://fb.me/e/2cd2yBPOC).

     
    6. Adhérer à Attac : avec le bulletin
     
    Parce qu’il n’est jamais trop tard, ci-joint le bulletin d’adhésion à Attac…
     
     
  • Attac Infos dans la Vienne N° 71 - 8 mai 2021

    Attac Infos dans la Vienne N° 71 - 8 mai 2021


    1. Attac 86 : des nouvelles !

    2. [Note Attac/Oxfam] L'indécent enrichissement des milliardaires français pendant la pandémie 

    3. Et si on parlait de « Nature humaine »… 
     
     
    1. Attac 86 : des nouvelles !
     
    Un premier message a été envoyé fin février aux adhérent.es de la Vienne (60 personnes) et à une douzaine de personnes « sensibilisées » aux thématiques d’Attac afin de relancer l’activité du comité local, qui fonctionne au ralenti depuis l'été 2020. Un deuxième message mi-mars a suscité d’autre vocations !
    Il faut donc maintenant passer aux travaux pratiques ! Une visio est à prévoir rapidement, on cale ça dès que possible.
    Une vingtaine de personnes sont maintenant intéressées par l’une ou l’autre de ces thématiques. Si c’est votre cas et si vous souhaitez travailler avec un groupe, n'hésitez pas : vous serez mis en contact avec les personnes concernées.
    Fiscalité, taxes,…  Santé - « Bassines »/eau. (Sur les « bassines », le mél du collectif :  18mars@framalistes.org ) Village Alternatiba - Agriculture/PAC/notre assiette - Coussay les Bois (élevage industriel des 1200 taurillons) - Forêt de Scévolles - Collectif « Sécurité globale ». 
     
    2. [Note Attac/Oxfam] L'indécent enrichissement des milliardaires français pendant la pandémie
    Dans une note commune, Attac France et Oxfam France décortiquent le classement des milliardaires français dévoilé début avril par le magazine Forbes : https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/note-l-indecent-enrichissement-des-milliardaires-francais-pendant-la-pandemie

    3. Et si on parlait de « Nature humaine »

    Un adhérent d’Attac 86 et des ami.es poitevin.es ont écrit et produit ce morceau. A mettre entre toutes les oreilles ! Capitalisme et macchabée…

  • Attac Infos dans la Vienne N° 70 - 18 avril 2021

    Attac.pngAttac Infos dans la Vienne N° 70 - 18 avril 2021

    1. Attac 86 : des nouvelles !

    2. « Ferme-usine » de Coussay les Bois : blocage du 12 avril + cagnotte

    3. « Sécurité globale » et « valeurs de la République » : où en sommes-nous ? 

    4. « Soulèvement de la Terre » : Attac est signataire de l’appel national et Attac 86 aussi !



    1. Attac 86 : des nouvelles !

    Après un premier message envoyé fin février aux adhérent.es de la Vienne et à une douzaine de personnes « sensibilisées » aux thématiques d’Attac afin de relancer l’activité du comité local, qui fonctionne au ralenti depuis l'été 2020, un second envoi en mars a amené plusieurs autres personnes à faire part de leur intérêt pour ces thématiques. Si c’est votre cas, n'hésitez pas à vous signaler ! Vous serez mis en contact avec les personnes concernées. 
    Fiscalité, taxes,… :
    Santé :  
    « Bassines » /eau : 
    Village Alternatiba en 2021 (reporté pour cause de covid…) : 
    Agriculture/PAC/notre assiette :
    Coussay les Bois (élevage industriel des 1200 taurillons) : 
    Forêt de Scévolles : 
    Collectif « Sécurité globale » :

    -…

    2. « Ferme-usine » de Coussay les Bois : blocage du 12 avril + cagnotte

    - Lundi 12 Avril 2021 : Blocage de la route d’accès à la future ferme-usine de 1200 taurillons. Des citoyen-nes plus que jamais déterminé.es à empêcher la réalisation de ce projet qui détruit une zone humide, s’attaque à une nappe phréatique, entasse 1 200 taurillons sans protections sanitaires, va à l’encontre d’une agriculture paysanne… Les actions vont continuer dans les prochains jours.
    Après 2 mois de collecte, la cagnotte réunit maintenant 5 140 € : il manque donc 860 € pour réunir les 6 000 € nécessaires pour la suite de l'appel en Cassation. Rappel également du soutien d’Attac 86 à hauteur de 200 € au collectif s’opposant au projet d’élevage industriel. (https://www.papayoux.com/fr/cagnotte/non-aux-1200-taurillons-coussay-les-bois-86). 


    3. « Sécurité globale » et « valeurs de la République » : où en sommes-nous ?

    Le dépôt d’une lettre/motion émanant du collectif local « Stop Sécurité Globale 86 » a été remis à la préfète le 9 avril et a donné lieu à un rassemblement devant la Préfecture le jour même. Depuis des mois, à Poitiers comme ailleurs, la loi « Sécurité globale » (et aussi les textes sur le fichage et les « valeurs républicaines ») réunit un collectif d’une trentaine d’organisations de la Vienne. Alors que la loi « Sécurité globale » a été définitivement adoptée par l’Assemblée Nationale dans le contexte que l’on connaît, la Coordination Nationale a diffusé le communiqué ci-dessous qui sera relayé localement et suivi d’actions à définir ensemble. Le projet de loi « sur les valeurs de la République » continue son « cheminement parlementaire » et doit revenir à l’AN après être passé au Sénat où de nombreux sénateurs.trices LR notamment ont contribué à durcir encore le texte initial. Sans entendre la moindre contradiction bien entendu.

    Des contributions vont être déposées au Conseil constitutionnel

    Lors de la conférence de presse qui s’est déroulée ce jeudi 15 avril, place Edouard-Herriot à Paris, près de l’Assemblée nationale où la proposition de loi Sécurité globale a, sans surprise, été entérinée par les députés, la coordination #StopLoiSecuritéGlobale a annoncé que plusieurs de ses organisations membres allaient déposer des contributions au Conseil constitutionnel. Alors que les parlementaires ont été sourds à nos alertes, il est donc notre devoir de saisir les Sages.
    Aussi, le Syndicat de la magistrature, le Syndicat des avocats de France, la Quadrature du Net, Droit au Logement et la Ligue des Droits de l’Homme vont déposer une contribution auprès du Conseil constitutionnel, tout comme, chacun de leur côté, Amnesty international et les syndicats de journalistes SNJ, SNJ-CGT et SGJ-FO.
    La coordination #StopLoiSecuritéGlobale soutient l’initiative des coordinations régionales qui vont effectuer, de leur côté, une saisine citoyenne du Conseil constitutionnel, afin de lui demander le respect de nos droits fondamentaux. Il est possible de rejoindre cette saisine citoyenne en adressant un mail à saisinecitoyenneLSG@lebib.org

    D’ores et déjà, de nombreuses villes se sont jointes à cette saisine citoyenne (nous détaillerons le nombre lors d’une prochaine communication).

    La coordination #StopLoiSecuritéGlobale s’alarme du durcissement du texte sorti du Sénat, tout particulièrement de la criminilisation « en cas d’introduction dans un local professionnel, commercial, agricole ou industriel ». Ce nouvel article introduit par un sénateur LR vise, ni plus, ni moins, à réprimer pénalement l’occupation de leur lieu de travail par les salariés, de leur fac par les étudiants, de leur lycée par les lycéens, de leur école par les parents d’élèves et les enseignants... Et aussi à porter atteinte à l’exercice de la profession de journaliste. Il s’agit clairement d’une nouvelle atteinte à la liberté de manifester, à la liberté d’informer et d’être informé et au droit de grève.
    Mobilisée depuis novembre contre la proposition de loi Sécurité globale, la coordination #StopLoiSecuriteGlobale - qui regroupe syndicats, sociétés, collectifs, associations de journalistes et de réalisateur·ices, confédérations syndicales, associations, organisations de défense de droits humains, comités de victimes de violences policières, de collectifs de quartiers populaires, d’exilé·es, de sans-papiers, de blessés, de Gilets jaunes - considère que ce texte est non seulement liberticide et qu’il porte également atteinte à la séparation des pouvoirs. En ce sens, la proposition de loi Sécurité globale doit être censurée par le Conseil constitutionnel.

    Paris, le 15 avril 2021.
     
     
    4. « Soulèvement de la Terre » : Attac est signataire de l’appel national et Attac 86 aussi !
     
    Pour en savoir plus et en attendant des actions locales : https://lessoulevementsdelaterre.org/appel
     


  • Attac Infos dans la Vienne N° 69 - 15 mars 2021

    Attac.pngAttac Infos dans la Vienne N° 69 - 15 mars 2021

     
    1. Attac 86 : développer l’activité du groupe local
     
    2. Pétition TCE : Déjà plus d’un million de signataires !
     
    3. « Sécurité globale » : mobilisation toujours

    4. « Ferme-usine » de Coussay les Bois : procédure lancée + cagnotte
     
    5. Bassines non merci : dans la Vienne aussi
     
     
     
    1. Attac 86 : développer l’activité du groupe local
     
    Un premier message a été envoyé fin février aux adhérent.es de la Vienne et à une douzaine de personnes « sensibilisées » aux thématiques d’Attac afin de relancer l’activité du comité local, qui fonctionne au ralenti depuis l'été 2020. Une quinzaine de personnes sont intéressées par l’une ou l’autre de ces thématiques. Si c’est votre cas et si vous souhaitez travailler avec le groupe, n'hésitez pas à vous signaler ! Vous serez mis en contact avec les personnes concernées. 
    Fiscalité, taxes,… :
    Santé :  
    « Bassines »/eau : 
    Village Alternatiba en juin 2021: 
    Agriculture/PAC/notre assiette :
    Coussay les Bois (élevage industriel des 1200 taurillons) : 
    Forêt de Scévolles : 
    Collectif « Sécurité globale » :
     
    2. Pétition TCE (Traité sur la Charte de lEnergie) : Déjà plus d’un million de signataires !
     
    La pétition demandant à l'UE et aux Etats-membres de l'UE de se retirer du Traité sur la charte de l'énergie a recueilli plus d'un million de signataires alors que des négociations sur la "modernisation" de ce traité ont débuté mardi 2 mars. 
    Le Traité sur la charte de l’énergie (TCE) est un traité peu connu, mais aux effets nocifs considérables : c’est une arme juridique puissante aux mains des investisseurs et entreprises du secteur des énergies fossiles leur permettant de dissuader et/ou sanctionner les pouvoirs publics lorsque ceux-ci veulent prendre des mesures favorables à la lutte contre le réchauffement climatique et à la transition énergétique. Ils utilisent pour cela une forme de justice parallèle (ISDS) très favorable que le TCE leur garantit (voir la vidéo et les ressources ci-dessous). Jugez par vous-même, parmi des dizaines de cas :
    - Les Pays-Bas décident de sortir progressivement du charbon : la multinationale allemande RWE les poursuit et réclame 1,4 milliard €
    - L’Italie interdit les plateformes pétrolières près des côtes : une entreprise britannique réclame jusqu’à 350 millions de dollars d’indemnisation
    - La France envisage de rogner sur les droits acquis des industriels des énergies fossiles ? Ceux-ci menacent d’utiliser le TCE et obtiennent l’affaiblissement de la loi Hulot sur les hydrocarbures.

    Disons STOP ! Il est temps de sortir de ce Traité obsolète, dangereux et climaticide. Exigeons de l’UE et de la France qu’elles se retirent du Traité sur la charte de l’énergie dans les plus brefs délais. 

     
    3. « Sécurité globale » : mobilisation toujours
     
    Depuis trois mois, à Poitiers comme ailleurs, la loi « Sécurité globale » (et aussi les textes sur le fichage et les « valeurs républicaines ») réunit un collectif d’une trentaine d’organisations de la Vienne. Samedi 20 mars, une neuvième manifestation sera organisée à Poitiers. Le lieu de rassemblement prévu sera connu rapidement !
     
     
    4. « Ferme-usine » de Coussay les Bois : procédure lancée + cagnotte
     
    - La cagnotte pour soutenir la procédure « en Cassation » du collectif des opposants à la « ferme-usine » des taurillons de Coussay les Bois est ouverte depuis plus d’un mois maintenant, quant à la procédure en justice, c’est parti ! (https://www.papayoux.com/fr/cagnotte/non-aux-1200-taurillons-coussay-les-bois-86). A la suite de l’appel à soutenir la cagnotte, un montant de 200 € semble convenir à celles et ceux qui ont répondu (6 personnes pour le moment). Chacun.e peut bien entendu aider directement : au 15 mars, la somme de 3 900 € a été réunie sur les 6 000 attendus pour couvrir les frais d’avocat.
     
     
    5. Bassines non merci : dans la Vienne aussi
     
    sur les « bassines », le « Collectif BNM86 » alerte sur le besoin d’aide concrète pour que le collectif local puisse mener ses actions. Entre les discussions « officielles », les actions à construire, les documents à diffuser,… c’est une somme de travail qu’il faut mener et au final, il manque du monde ! Si vous voulez aider et rejoindre le collectif, écrivez sur : 18mars@framalistes.org
  • Attac Infos dans la Vienne N° 68 - 11 février 2021

    Attac.png1. Attac 86 : où et comment s’investir ?

    Lors de la visio de janvier dernier (5 présent.es et 3 excusé.es), c’est une des questions qui s’est posée, les adhérent.es locaux d’Attac étant souvent très investi.es dans de multiples domaines. Plutôt que de « courir partout », il est proposé de privilégier les centres d’intérêt des uns et des autres, en lien souvent avec des actions locales (bassines, lutte à Coussay les B,…) ou sur des campagnes nationales (PAC/alimentation, Amazon, fiscalité, taxes,…) et de solliciter nos compétences sur ces thèmes. Un prochain courriel précisera les questions qui seraient ainsi privilégiées. Notre difficulté actuelle et à venir étant de pouvoir agir concrètement, crise sanitaire (et démocratique…) oblige. 

    2. Sécurité globale : et maintenant ?

    Que signifie cette idée de « sécurité globale » et d’où vient-elle ? Quels sont les nouveaux systèmes de surveillance envisagés ? Qu’est-ce que le continuum de sécurité ? Que révèle le processus parlementaire d’adoption de la loi ? Pourquoi la liberté d’opinion est-elle menacée ? Pour y voir plus clair, il est utile d'écouter des spécialistes dans ce film en libre accès.

    https://blogs.mediapart.fr/lien-social/blog/030221/sept-juristes-decryptent-la-loi-securite-globale

    "Sécurité Globale, de quel droit ? » Qu'est-ce que le continuum de sécurité ? D'où vient la doctrine de la "globalisation de la sécurité" ? Quels sont les nouveaux dispositifs de techno-police imaginés par le gouvernement en plein état d'urgence sanitaire ? Sept juristes décryptent une séquence législative où la loi qui gouverne la police est élaborée au bon vouloir des forces de l'ordre. Ils et elles nous rappellent aussi que, depuis des siècles et contre la logique de ce texte, la rue est à nousLe film est libre de droit, (publié sous licence créative common). N'hésitez pas à faire circuler, l'objectif est d'informer le (grand) public sur un texte qui -parmi d'autres - nous semble très inquiétant.

    Le film réalisé par Karine Parrot et Stéphane Elmadjian croise les points de vue de sept universitaires, chercheuses et chercheurs en droit, spécialistes du droit pénal, de politique criminelle, des données personnelles et de l’espace public.