Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ecologie

  • Après la manifestation de Coussay les bois

    Après la manifestation contre le projet de "ferme-usine" à Coussay les bois : une vidéo pour se faire une idée de cette initiative du samedi 20 janvier : https://vimeo.com/153083516

    Le film dure environ 8 mn.

  • Alternatiba : de Poitiers à Châtellerault

    Petit film de l'étape entre Poitiers et Châtellerault à l'adresse : https://vimeo.com/139780595

    TOUR DE FRANCE ALTERNATIBA. Etape Poitiers-Châtellerault
    5600 km pour le Climat !

    Lundi dernier 14 septembre j'ai eu l'immense joie de faire l'étape Poitiers-Châtellerault du TOUR DE FRANCE ALTERNATIBA avec mon vélo et ma caméra
    Ambroise

    En selle 6 minutes pour le Climat !

     

     

  • Notre Dame des Landes : La CGT préfère le maintien de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique

    Sur le dossier de NDDL, une prise de position de la CGT qui constitue un point d'appui supplémentaire pour les opposants au projet. 

    A lire en fichier joint, l'article de Ouest France sur la question : nddl_cgt.pdf

  • Paris2015 : Genève ne sauvera pas la mise !

    Logo Attac.jpgGenève (Suisse) accueille une nouvelle session de négociations de la Convention cadre de l’ONU sur les changements climatiques du 8 au 13 février.

    Objectif affiché : obtenir un texte « rationnel, concis, gérable et négociable » à partir du document de 38 pages qui regroupe les différentes options soumises par les États dans la perspective d’un accord à Paris en décembre 2015. Nature juridique de l’accord, forme des contributions nationales, avenir des principes d’équité et de différenciation des pays font partie depuis plusieurs mois des nombreux points durs qui ont peu de chance d’être levés cette semaine.

    Nous nous alarmons du décalage grandissant entre ce que le GIEC recommande, ce que les négociations de l’ONU permettent et ce que les gouvernements font. Les mécanismes techniques toujours plus sophistiqués sont déconnectés de la réalité des dérèglements climatiques et des populations qui en subissent les conséquences. Et ils ne permettent pas de neutraliser les tensions politiques, ni de solutionner la crise climatique. À Lima, les États ont refusé de revoir à la hausse leurs engagements d’ici 2020 comme le préconisent les scientifiques. Au prétexte de la prise en compte des nouveaux (des)équilibres géopolitiques, les pays les plus puissants de la planète essaient de restreindre la portée des principes d’équité et de responsabilités communes mais différenciées. L’échelon national prime désormais dans la définition des contributions nationale, comme si l’objectif commun visant à rester en deçà des 2 °C de réchauffement global avait été abandonné.

    Non contraints au sein de l’ONU, et aiguillés par les intérêts des entreprises privées, les gouvernements s’activent par ailleurs pour libéraliser le commerce et l’investissement, encouragent la recherche et l’exploitation de nouvelles sources d’hydrocarbures et refusent de désarmer les marchés financiers, trois vecteurs majeurs de l’aggravation de la crise climatique.

    Face à l’urgence climatique, la passivité voire l’action irresponsable des dirigeants et des multinationales imposent donc à la société civile d’initier une bataille globale et de longue haleine, à laquelle Attac entend pleinement contribuer et nous le ferons en lien avec nos partenaires de la Coalition Climat 21 et nos partenaires internationaux.

    Informations complémentaires

     
     
  • Alternatiba continue d'avancer

    Alternatiba.jpeg

     

     

     

     

     

    Communiqué de presse de la Coordination européenne des Alternatiba (26 octobre 2014)

    Déjà 8 Alternatiba réalisés :

    La 4ème Coordination européenne des Alternatiba -Villages des alternatives au changement climatique- s'est tenue ce samedi 25 octobre 2014 à Lille en présence de 45 délégués de différents Alternatiba déjà réalisés ou en cours d'organisation. Les trois premières réunions de Coordination s'étaient tenues à Nantes en février, à Bayonne en juin et à Paris en août.

    Un bilan positif a été réalisé sur les Alternatiba ayant eu lieu en cette rentrée : Agen, Gonesse, Nantes, Lille, Socoa, Bordeaux ainsi que le Festival des Utopies Concrètes - Alternatiba de Paris et le Village de la transition citoyenne organisé par Alternatiba Strasbourg (1). Au total, ce sont 62 000 personnes qui ont été rassemblées par les 8 premiers villages Alternatiba. Les retours d'expérience des Villages de la rentrée se révèlent précieux pour améliorer la méthodologie Alternatiba, dont une première synthèse avait été rédigée après la tenue d'Alternatiba Bayonne ( http://alternatiba.eu/ressources/kit-methodologique/ ). Elle sera enrichie par les différents Alternatiba ayant eu lieu en ces mois de septembre et d'octobre 2014. Les 9, 10 et 11 janvier, un week-end de formation accueillera à Bayonne des animateurs-trices des 41 Alternatiba devant se tenir pendant l'année 2015.

    Alternatiba continue d'avancer :

    Les participants ont également abordé la manière d'impulser encore plus d'Alternatiba, jusque dans les plus petits cantons ruraux, ou dans certaines grandes villes où la dynamique n'a pas encore pris, comme Marseille par exemple (2). Il a également été souligné que l'Alternatiba Ile-de-France devant se tenir les 26 et 27 septembre 2015 aura une importance stratégique particulière, car il se tiendra à Paris à deux mois de la COP21, et il constituera l'arrivée de la grande mobilisation populaire et participative pour le climat du « Tour Alternatiba », qui doit parcourir 5000 km à travers 6 Etats européens à partir du 5 juin 2015.

    Une importante campagne de communication aura pour objectif de faire connaître au public le plus large ce projet de Tour Alternatiba ainsi que la philosophie du projet Alternatiba en général. Elle sera lancée à partir du 3 décembre 2014, pendant le sommet sur le climat de Lima (COP20). La Coordination demande à chaque Alternatiba de réunir dans leur ville ses bénévoles et sympathisant-e-s le mercredi 3 décembre pour contribuer au lancement le plus dynamique possible de cette campagne.

    Une discussion a eu lieu pour envisager quelles suites proposer aux Alternatiba ayant déjà eu lieu, ce qui permettrait de garder mobilisés les différentes équipes d'animation ainsi que les 1700 bénévoles déjà mis en mouvement lors de ces premiers Alternatibas.

    Un travail collectif a été mis en place visant à diffuser massivement un livret soulignant les enjeux climatiques et sociaux et appelant la population à s'emparer des alternatives prônées dans les Villages Alternatiba, à les renforcer et les étendre.

    Alternatiba et la COP21 :
    La Coordination des Alternatiba a commencé à préparer sa présence à Paris pendant les 15 jours de la COP21, le sommet de l'ONU sur le climat qui aura lieu en décembre 2015. Un débat a été lancé dans chaque Alternatiba sur la forme que doit revêtir cette présence. Une réflexion collective sur les messages, les objectifs et la stratégie que devra y porter Alternatiba aura lieu au cours des mois à venir au sein de la Coordination européenne des Alternatiba. Cette réflexion abordera également la question essentielle de l'aprés-COP, de la suite à donner à cette dynamique originale des Alternatiba et à la mobilisation citoyenne et populaire qui va s'amplifier tout au long de l'année 2015.

    Les prochaines Coordinations Européennes des Alternatiba ont été fixées aux samedi et dimanche 7 et 8 février 2015 à Saint Quentin en Yvelines, samedi 25 avril 2015 à Bordeaux et au vendredi 17 octobre 2015 à Paris. Deux autres Coordinations restant à préciser se tiendront pendant l'été 2015 et en tout début de COP21.

    La Coordination européenne des Alternatiba

    Mail : contact@alternatiba.eu

    Site web : www.alternatiba.eu