Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Action et soutien

  • Café "Diplo" à Poitiers le 22 décembre

    POITIERS – 22 DÉCEMBRE 2017
    La crise catalane est née à Madrid

    Le vendredi 22 décembre, à 20 heures, au café « L’envers du bocal », 16 ter, rue de la Regratterie : « café-Diplo » autour de l’article de Sébastien Bauer « La crise catalane est née à Madrid » paru dans Le Monde diplomatique de novembre 2017.

    Opposés sur la question de l’indépendance catalane, les dirigeants politiques au pouvoir à Barcelone et à Madrid se ressemblent : ils estiment que leur intransigeance fera oublier les scandales de corruption qui les accablent. Un bouillon de culture propice aux surenchères, y compris répressives. Imaginer une solution au conflit implique au contraire de remonter aux racines de la crise.

     

     

  • Lundi 4 décembre : Imaginaires du néo-libéralisme

    - Lundi 4 décembre 2017 de 20 h 30 à 22 h 30, Maison des 3 Quartiers, 25 Rue du Général Sarrail à 86000 Poitiers

    Conférence-débat avec Véronique Rauline, maîtresse de conférences, université Paris Nanterre.

    Le néolibéralisme n’est pas seulement une doctrine économique ou politique ; c’est aussi une représentation du monde, un ensemble d’imaginaires, de production de peur et d’extension de l’impuissance.
    Cette conférence-débat sera d’abord l’occasion de faire le point sur le terme « néolibéralisme » lui-même, d’expliciter tous les sens qu’on lui donne.
    Dans un deuxième temps, nous parlerons affects ordinaires, « gestion » du salarié et de la personne, subjectivités littéraires… À partir des tensions et des contradictions du néolibéralisme nous réfléchirons à la possibilité de construire d’autres imaginaires.

    A l'initiative de l'IEPOP de Poitiers. Libre participation aux frais.

    Infos complètes sur le site : http://poitiers.iepop.fr/

  • CETA : Les citoyens méritent mieux que le plan de communication du gouvernement

    Le 18 novembre 2017, des urnes seront disposées un peu partout pour permettre aux gens de donner leur avis sur le CETA. Nous disons que cet accord de libre-échange va détruire les dernières règles de protection environnementales et sociales, va rendre quasi-impossible certaines protections du consommateur, va détruire des filières agricoles et finalement va imposer un contre-modèle de société.

    Ce contre-modèle est entièrement tourné vers la satisfaction des exigences des entreprises transnationales, et nous le rejetons vigoureusement. En réponse, le gouvernement veut pousser à la ratification du CETA et propose un « plan d'action » qui n'est qu'un plan de communication. Le collectif national Stop TAFTA/CETA appelle à une mobilisation nationale ce samedi 18 novembre partout en France.

  • CETA nous de choisir, exigeons un référendum auprès de nos parlementaires !

    Réfé CETA.png

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le CETA, traité de commerce et d’investissement entre le Canada et l’Union Européenne, « conçu à l’écart du processus démocratique » selon Emmanuel Macron, présente des risques importants pour de nombreux aspects de nos vies. Il est entré en application provisoire le 21 septembre dernier, mais il n’est pas trop tard pour le stopper car il n’a pas encore été voté en France.

    Interpellez les parlementaires de la Vienne !

    https://www.collectifstoptafta.org/actu/article/ceta-nous-de-choisir-exigeons-un-referendum-aupres-de-nos-parlementaires

  • Cultivons la biodiversité : dimanche 1er octobre à Thuré (86)

    Sans-titre.jpg- Dimanche 1er octobre à Thuré à la Ferrandière (près de Châtellerault) : 10e fête des cueilleurs de bio diversité (programme complet ci-dessous) en fichier PDF.

    flyerCBD.pdf