Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Activités Attac

  • Attac Infos dans la Vienne N° 67 - 7 janvier 2021

    Attac.pngAttac Infos dans la Vienne N° 67 - 7 janvier 2021
     
    1. Des vœux pour 2021 ?
    2. « SÉCURITÉ GLOBALE », FICHAGE, DROIT D’ASSOCIATION : Mobilisation pour les libertés fondamentales !
    3. « Ferme-usine » de Coussay les Bois : suite du dossier judiciaire…
    4. Adhésion à Attac en 2021 
     
     
    1. Des vœux pour 2021 ?
    Tout d’abord, pouvoir se retrouver pour de bon, non plus en zoom, skype ou autre visio mais pour de vrai avec des personnes en chair et en os ! Se retrouver pour, de nouveau agir ensemble ! Les sujets ne manquent pas, s’ajoutant les uns aux autres : 
    - Que dire des enjeux climatiques sinon qu’ils sont plus prégnants que jamais puisqu’il est maintenant avéré que 2020 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée au plan météorologique !
    - Que dire des enjeux sociaux et économiques alors que l’actuelle pandémie devrait réorienter en profondeur les priorités vers les besoins essentiels et poser la question de la répartition des richesses. La Covid19 n’est pas une catastrophe pour tout le monde !
    - Que dire enfin des enjeux humains qui pèsent semaine après semaine sur la vie démocratique, sociale, culturelle, sur le « moral » de la population… 
     
    Une réunion en visio (en attendant mieux) est envisagée dans une dizaine de jours : à suivre dans un prochain courriel. Nous pourrons aborder toutes ces questions et les actions que nous pouvons prévoir et anticiper dans les prochaines semaines… Décidément, il n’est pas temps de baisser les bras !
    Et toujours des infos sur Attac 86http://attacpoitiers.hautetfort.com/ et FBhttps://www.facebook.com/Attac86/
     
     
    2. « SÉCURITÉ GLOBALE », FICHAGE, DROIT D’ASSOCIATIONMobilisation pour les libertés fondamentales ! 
    Rendez-vous samedi 9 janvier à 15 h place de la mairie à Poitiers pour une nouvelle manifestation : rien de changer du côté du gouvernement depuis novembre dernier. Il n’y a donc aucune raison de ne pas retrouver dans la rue ! Tract ci-dessous à diffuser sans modération ! La liste des organisations signataires étant susceptible d’évoluer encore d’ici à samedi.
     

     

    3. « Ferme-usine » de Coussay les Bois : suite du dossier judiciaire…  
    Infos de l’association ASPECT : "Vous n'êtes pas sans savoir que la décision de la Cour Administrative d'Appel de Bordeaux a, d'une façon tout à fait inexplicable, rendu un jugement qui ne nous est pas favorable. Depuis, en Conseil d'Administration d'Aspect, nous avons pris la décision de nous pourvoir en cassation devant le Conseil d’Etat. Mais ce recours n'est pas suspensif. Nous devons prendre tous les moyens à notre disposition pour nous remobiliser. Dans un premier temps, dès la semaine prochaine, nous organiserons une réunion du Collectif des opposants à cette scandaleuse ferme-usine taille XXL, en visio, ce qui nous permettra d'être nombreux et non tributaire des horaires du couvre feu. Nous prendrons le temps d'expliquer l'enchainement des derniers évènements et verrons ensemble les actions à entreprendre. Merci de faire tourner ce mail autour de vous, au plus grand nombre. En tout début de semaine prochaine, nous vous enverrons le lien pour accéder à la plate forme visio. Notez qu'il sera question de la ferme-usine jeudi 7 janvier, dans l'émission de la Terre au Carré, de Mathieu Vidard, sur France Inter, entre 14 et 15 h. Merci encore d'activer vos réseaux et à très bientôt pour le lien et la réunion."
    Des précision sur le site d’Aspect : http://asso-aspect.over-blog.com/
     
     
    4. Adhésion à Attac en 2021
     
    Pour celles et ceux qui voudraient adhérer ou réadhérer dès maintenant, ci-dessous le bulletin d’adhésion. Dans la Vienne, l’année 2020 se termine avec le nombre de 63 adhésions dont 8 nouvelles. Pour information, nous étions 53 en 2019…
     
     
     
  • Ils n’auront pas confiné nos luttes ! Continuons ensemble en 2021

    Attac.pngCher·e ami·e,

    Cette année 2020 sera bien sûr marquée par la crise du coronavirus et les temps difficiles traversés collectivement.

    Dans ce contexte, Attac, même confinée, a su redoubler d’efforts... Campagnes, analyses, éducation populaire, manifestations, actions : des comités locaux à l’équipe salariée, en passant par les élu·es et tous les espaces de travail, nous avons su collectivement nous organiser pour continuer nos combats et porter largement nos revendications.

    Les effets de la pandémie ont, à nouveau, donné raison aux mouvements sociaux : notre système économique est instable et injuste. Il fait payer les conséquences des crises aux plus précaires, pendant que les multinationales continuent à tricher et que les plus fortunés s’enrichissent de façon indécente. Notre vigilance et notre mobilisation doivent donc rester entières.

    Si nous avons pu organiser ces mobilisations, publier des livres et des analyses, obtenir des victoires, c’est avant tout grâce à vous qui êtes les garant·es de l’indépendance d’Attac. Plus de 90% de notre budget vient de vos dons et adhésions.

    En 2021, nous continuerons à lutter au cœur des mobilisations pour la justice, fiscale et écologique. Nous poursuivrons nos analyses et nos actions pour désarmer la prédation des banques et des multinationales. Nous organiserons une grande Université d’été des mouvements sociaux et citoyens à Nantes, fin août. Votre soutien est vital pour l’activité d’Attac, essentiel pour concrétiser ces projets.

    Découvrez dans la vidéo à ce lien, un retour sur l’année 2020 d’Attac.

    Continuons ensemble à mener le combat pour un monde plus juste et solidaire.
    Merci pour votre soutien !

    Aurélie Trouvé, Raphaël Pradeau et Maxime Combes, porte-paroles d’Attac France

     

    Informations complémentaires

    Si vous êtes imposable, en faisant un don avant la fin décembre, vous bénéficiez dès l’année prochaine d’une réduction d’impôts de 66% sur votre don. Ainsi, un don de 100 euros ne vous revient qu’à 34 euros. Un reçu fiscal vous sera envoyé par courriel courant février. Possibilité de payer par carte bancaire, par chèque ou par virement. Vous pouvez consulter notre rapport financier 2019 à ce lien.

  • [Note] Amazon, Cdiscount, eBay, Wish… Fraude massive à la TVA sur les places de marché des acteurs du e-commerce

    Attac Note-ecommerce.jpgUne note d’Attac sur ces milliards qui échappent aux finances publiques et alimentent une concurrence déloyale.

    Alors que les confinements ont permis aux géants du commerce en ligne et à leurs marketplaces de voir leur chiffre d’affaires exploser, ces grandes entreprises (dont Amazon, Cdiscount, eBay ou encore Wish) sont accusées de profiter de fraudes massives à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

    Dans une note publiée jeudi 3 décembre, veille de Black Friday, Attac révèle l’ampleur de cette fraude et s’applique à rendre visible ses mécanismes.

    Fin 2019, l’Inspection générale des Finances (IGF), tirait la sonnette d’alarme dans un rapport, estimant que 98 % des vendeurs étrangers actifs contrôlés sur les plateformes de e-commerce n’étaient pas immatriculés à la TVA en France et ne reversaient donc pas la taxe due à l’État. En effet, au sein de ces interfaces de vente, acteurs du e-commerce et vendeurs inscrits sur leurs places de marché (notamment ceux basés hors de l’Union européenne) se renvoient la responsabilité à propos de la facturation et de la collecte de cette taxe, qui au final ne sont que marginalement ou pas effectuées.

    Les législations censées mettre fin à ces abus peinent aujourd’hui à convaincre de leur efficacité. Surtout, l’ampleur de la fraude n’a pas été précisément évaluée, alors qu’elle implique, au-delà de pertes fiscales évidemment importantes, une forte distorsion de la concurrence : les sociétés ne payant pas la TVA bénéficient d’un avantage de prix de 20 % (au taux normal de TVA) par rapport aux entreprises qui remplissent leurs obligations fiscales. Attac s’est donc penchée sur le sujet, dans la suite du rapport publié en 2019 sur l’impunité sociale, environnementale, et fiscale, d’Amazon.

    La suite sur le site d'Attac : https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/annexe-methodologique-de-la-note-amazon-cdiscount-ebay-wish-fraude-massive-a-la

  • Attac Infos rapides du 17 novembre : Visio d'Attac 86 le 18 novembre

    Attac.pngAttac Infos rapides du 17 novembre

     
    Comme annoncé la semaine dernière, nous vous proposons une réunion en visio demain mercredi 18 novembre de 19 h à 20 h 30 en cliquant sur le lien suivant : https://meet.systea.fr/Attac86

    Le « salon »  sera ouvert un peu avant 19 h.

    Nous aborderons notamment : enquête publique « Bassines », Notre assiette pour demain/Pour une autre PAC,…
     
     
    Si vous souhaitez rejoindre cette réunion, merci de répondre par retour à ce message pour avoir une idée du nombre de personnes susceptibles d’être présentes.
  • Moins d’emplois en France et (beaucoup) plus de dividendes : vingt ans de soumission du CAC40 aux marchés financiers

    Attac.pngEn 20 ans, les dividendes des entreprises du CAC40 ont augmenté de 265%, presque quatre fois plus vite que leur chiffre d’affaires et dix fois plus vite que leur effectif mondial. Leur effectif en France a baissé dans le même temps de 12%, et elles restent très présentes dans les paradis fiscaux. Le sixième chapitre de l’édition 2020 de « CAC40 : le véritable bilan annuel » publié par l’Observatoire des multinationales en partenariat avec Attac France, présente des chiffres inédits qui montrent comment le CAC40, abreuvé d’aides publiques à l’occasion de la crise sanitaire, apporte de moins en moins à l’économie française.

    À l’occasion de la pandémie de Covid-19, les pouvoirs publics ont débloqué des aides financières massives pour soutenir l’économie et l’emploi, qui ont profité de manière disproportionnée, et sans aucune conditionnalité stricte, aux grandes entreprises. Une partie de ces aides ont été justifiées au nom de la “souveraineté économique” et du soutien à la “relocalisation”.

    Mais le CAC40 est-il au service d’autre chose que de lui-même et des marchés financiers ? Le nouveau chapitre de CAC40 : le véritable bilan annuel atteste, chiffres à l’appui, de la financiarisation croissante de la gestion des grandes entreprises françaises, aux dépens de l’emploi, de leur responsabilité fiscale et de l’intérêt général. Par comparaison avec l’an 2000, et alors que les aides publiques au secteur privé ont explosé, elles versent presque quatre fois plus de dividendes à leurs actionnaires, alors qu’elles ont rogné sur l’emploi en France.

    C’est précisément pourquoi, malgré les aides publiques obtenues pour faire face à la crise sanitaire, les grands groupes français ont globalement refusé de remettre en cause leur politique de dividendes, tout comme de s’engager sur l’emploi ou sur la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. C’est ce que montre Allô Bercy ?, le premier chapitre de CAC40 : le véritable bilan annuel.

    Ce nouveau chapitre révèle également que les groupes du CAC40 restent solidement ancrés dans les paradis fiscaux. Environ 15% de leurs filiales sont basées dans des pays et des territoires considérés comme des paradis fiscaux et judiciaires, qui ne sont pas seulement de petites îles lointaines, comme la liste officielle du gouvernement français voudrait le faire croire, mais aussi des pays comme le Luxembourg ou les Pays-Bas.

    LVMH est le champion français de la présence dans les paradis fiscaux, avec plus d’un quart de ses filiales basées dans ces territoires. Le groupe de Bernard Arnault, qui est aujourd’hui la première capitalisation boursière du CAC40, a multiplié ses versements de dividendes par neuf depuis l’an 2000. Les actionnaires de LVMH devraient bénéficier de 1 milliard de dividendes supplémentaires ce 1er décembre.

    Plus d'informations sur : https://multinationales.org/?pk_campaign=Infolettre-2622&pk_kwd=multinationales-org