Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Activités Attac

  • Referendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris. En piste pour le 1er million de signatures

    Visuel ADP.jpg

    Malgré le silence des grands médias et du gouvernement, malgré l’absence de campagne officielle, la campagne pour obtenir un referendum concernant la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) bat son plein.

     

    Lors des semaines passées, des dizaines de collectifs unitaires se sont créés dans toute la France, mobilisant des centaines de militant·e·s de terrain. Car ce referendum d’initiative partagée est un enjeu de société crucial : soit abandonner la gestion des richesses nationales et des biens communs aux entreprises privées pour le plus grand bonheur de leurs actionnaires ; soit préserver ces biens, afin de réorienter leur usage, pour la justice sociale et la défense de l’environnement.

    L’expérience récente des privatisations des autoroutes illustre bien le projet actuel du gouvernement : vendre des infrastructures publiques pour enrichir quelques-uns, tandis que la privatisation ne bénéficie pas à la majorité qui doit payer pour les profits des actionnaires.

    La campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP doit prendre une nouvelle dimension en ce mois de novembre, pour atteindre le million de demandes du référendum et accélérer le rythme des signatures.
    A ce titre, la coordination nationale contre la privatisation d’ADP et toutes les organisations qui soutiennent la campagne pour le référendum appellent :

    • > A faire de la 2e quinzaine de novembre une grande séquence de mobilisations pour le référendum ; à Paris cette mobilisation culminera par un rassemblement sur la place de la République le samedi 30 novembre à partir de 14H
    • > Les maires de toutes les communes françaises à exercer leur droit à l’information auprès de leurs administrés, et à faire des mairies des lieux vivants de la démocratie ;
    • > A être présents lors des manifestations qui vont se dérouler en novembre et décembre, notamment les mobilisations pour la santé du 14 novembre, féministes du 23 novembre et pour la défense des retraites du 5 décembre.
    • > Les personnes qui ont déjà signer à convaincre 4 personnes de leur entourage à faire de même ; tou·te·s ensemble, on peut y arriver.

    32 organisations regroupées au sein de la coordination nationale contre la privatisation d’Aéroports de Paris ont lancé un outil commun afin de mobiliser pour exiger un référendum contre la privatisation d’ADP : le site commun https://privatisercestvoler.frrecense les différents documents et outils de mobilisations.

    Une conférence de presse sera organisée le jeudi 28 novembre à 11h au café Le Fluctuat Nec Mergitur sur la place de la République pour informer sur l’état des lieux de cette campagne et sur les actions à venir.

    La coordination nationale contre la privatisation d’Aéroports de Paris

  • Réunion mensuelle d'Attac 86 en novembre

    Attac.pngAprès diffusion du framadate, la date la plus propice est le mardi 19 novembre à 20 h 30.

    Prévu à l’ordre du jour : campagne référendum ADP, « Pour une autre PAC », un projet d’action autour du « black friday » et de la surconsommation. Egalement les questions et sujets que vous souhaiterez aborder ! Merci de venir renforcer le comité local qui a du mal à redémarrer en cet automne 2019…

    Rendez-vous donc à la Maison de la Gibauderie.

  • Référendum ADP : à suivre !

    La « Coordination 86 » continue la campagne de signatures pour le référendum sur la question de la privatisation du groupe « Aéroports De Paris ». Sur l’agglomération de Poitiers, continuent de se mener des temps de signatures sur les marchés, sur des lieux divers pour « Faire décoller la campagne pour le référendum » :

    La Vienne va atteindre les 6 000 votes (5 937 exactement au 21/10/2019) en faveur du référendum et 2 % des inscrit.e.s sur les listes électorales,

    Poitiers arrive à 2 000 votant.e.s avec 4,61 % des inscrit.e.s et 1 993 personnes qui ont voté,

    Plusieurs communes de l’agglomération arrivent voire ont dépassé les 3 % : Nouaillé-Maupertuis, Biard, Smarves, La Chapelle Moulière, Buxerolles, Migné-Auxances, Sèvres-Auxaumont, Montamisé,…

    Une fois encore, le site ADP-RIP fait un travail considérable pour documenter quotidiennement la campagne en cours. Pour le détail de la participation des communes, consultez le site sur : https://www.adprip.fr/map.html?lat=46.5231&lng=0.5795&zoom=9

    Les prochains rendez-vous de la « Coordination 86 pour le référendum ADP :

    vendredi 25 octobre de 10 h 30 à 12 h : marché de Bel Air à Poitiers

    samedi 26 octobre de 10 h 30 à 13 h : marché Notre-Dame à Poitiers

    samedi 26 octobre de 14 h à 17 h place Alphonse Lepetit à Poitiers (place de l’ancien palais de justice) avec l’ADPthon et les animations prévues pour « Faire décoller le référendum !"

    dimanche 27 octobre de 10 h 30 à 12 h 30 : marché de la ZUP à Poitiers

    ADP-THON.png

     

  • ADPthon à Poitiers le 26 octobre

    ADP-THON.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    "ADPTHON" SAMEDI 26 OCTOBRE DE 14 H A 17 H Place Alphonse Lepetit (devant l'ancien palais de justice)

    - Venez signer pour le Référendum d'Initiative Partagée (RIP) pour l'organisation d'un référendum sur la question de la PRIVATISATION du groupe AEROPORTS DE PARIS.

    - Apportez votre soutien à la campagne en cours,

    - Animation (chamboule-tout, lancer d'avion en papier, vidéo) et prises de parole ponctueront cet après-midi festive et militante !

  • Rassemblement de convergence à Madeleine : le gouvernement entrave la liberté de manifester

    Communiqué Attac du 20 septembre 2019

    Attac.png

     

    Depuis mercredi 18 septembre, Attac et l’Union syndicale Solidaires ont lancé une demande d’autorisation de rassemblement à la Préfecture de Police de Paris pour un rassemblement « pour la justice sociale et climatique » à 9h ce samedi 21 septembre, afin de faire converger mouvements sociaux, écologistes, gilets jaunes et collectifs en lutte.

    Après nous avoir refusé le rassemblement à Madeleine en proposant comme lieu de substitution Stalingrad ou République, lieux très éloignés de notre demande, nous avons décidé de proposer différentes alternatives à la Préfecture : Trocadéro, Saint Augustin ou Saint Lazare.

    Par un arrêté d’interdiction publié ce vendredi 20 septembre à 13 heures, la Préfecture de Police vient de notifier l’interdiction de rassemblement sur tous les lieux proposés.

    Le gouvernement s’enfonce à nouveau dans une entrave dramatique du droit de manifester. Alors que nous souhaitions organiser ce rassemblement dans les meilleures conditions, la préfecture et le gouvernement font preuve d’une irresponsabilité totale.

    Nous déposons une requête en référé liberté contre l’interdiction de manifester et maintenons notre appel à rassemblement, pour marquer et construire la convergence entre nos mouvements. Nous invitons habitant.es, citoyen.ne.s, gilets jaunes, organisations environnementales, syndicales et mouvements sociaux à se retrouver demain, samedi 21 septembre à 9h Place de la Madeleine pour porter collectivement la convergence nécessaire entre nos mouvements.

    Nous combattons le même système, celui de l’hégémonie des multinationales et des plus riches.


    Fin du monde, fin du mois : même combat !