Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Solidarité internationale - Page 5

  • Quelques formes de solidarité politique concrète avec le peuple grec

    De nombreux militants et citoyens sont indignés par le chantage et l’intimidation exercées par les institutions européennes et les gouvernements contre le choix exprimé par le peuple grec de mettre fin à l’austérité. Ils posent la question de ce qu’ils peuvent faire.

    Attac les invite à participer aux initiatives Blockupy Francfort, le 18 mars, à assiéger la Banque de France le 14 mars ou encore à participer aux Collectifs pour un audit citoyen de la dette (CAC). Il y a également une aspiration à développer des formes de solidarité politique concrète avec le peuple grec.

    Cette recherche de l’engagement dans des actions concrètes de solidarité traduit la volonté politique de dire que le combat des Grecs est aussi le nôtre et de voir se développer des alternatives sociales.

    Parmi les initiatives existantes, Attac en soutient deux : le projet « De peuple à peuple », ainsi que le réseau Solidarité franco-grecque.

    De peuple à peuple

    Le projet « De peuple à peuple », à l’initiative du réseau Interdemos, organise une collecte de fonds participative (« crowdfunding ») pour les initiatives sociales locales grecques autogérées fédérées par « Solidarité pour tous » (« Solidarity4all »), une plateforme en lien avec Syriza.

    « De peuple à peuple » vise à collecter des fonds manifestant de façon spectaculaire la solidarité des peuples français et européens avec la Grèce dans un moment critique. Deux objectifs sont visés : financer les actions de solidarité sociale de terrain en Grèce qui sont fédérées par la plateforme « Solidarity4all » et garantir que leur mise en œuvre ne sera pas compromise par un étranglement financier de la Grèce ; créer un effet politique important en démontrant que les peuples sont plus généreux et plus inventifs que les gouvernements qui agissent pour le bénéfice des seuls rentiers. L’objectif est de réunir au moins 300 000 euros pour financer sur deux ans des projets concrets

    Pour en savoir plus sur l’initiative et contribuer financièrement, rendez-vous à cette adresse : http://www.kisskissbankbank.com/de-....

    Réseau Solidarité franco-grecque

    Le réseau Solidarité franco-grecque, dont Attac a participé au lancement, s’est spécialisé sur les questions de santé. Ce collectif réunit des militants grecs et français.

    Il est en lien direct avec les structures autogérées grecques (dispensaires et pharmacies). Animé par un collectif de personnes de tous horizons (associatifs, professionnels, politiques, syndicaux), il se réunit régulièrement à Paris et s’est donné comme but :

    • d’informer le plus largement possible sur la crise sociale et sanitaire en Grèce et sur ses origines politiques ;
    • de créer en France les maillons d’une chaîne européenne de solidarité, notamment en collectant et envoyant sur place le matériel médical et pharmaceutique nécessaire ;
    • de contribuer aux débats nécessaires sur la santé publique et les soins pour tous et toutes ;
    • d’élargir notre initiative en ouvrant un appel à soutiens par le biais de notre site, et en essayant de nous étendre au delà de la région parisienne.

    Le Collectif France Grèce pour la Santé, grâce au partenariat qu’il a pu construire à travers deux années d’actions, propose l’envoi d’une délégation en Grèce au mois de mai. Cette délégation française, large et unitaire,composée d’acteurs syndicaux, associatifs, politiques du secteur santé, irait visiter des hôpitaux, des dispensaires, des équipes syndicales et des responsables institutionnels grecs

    Pour en savoir plus sur ce collectif, rendez-vous sur ce blog https://solidaritefrancogrecque.wor....

  • Ultimatum à la Grèce : le pari irresponsable de l’Eurogroupe

    Logo Attac.jpgLe président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a fixé un ultimatum à la Grèce : elle a jusqu’à ce vendredi 20 février pour demander « l’extension du programme actuel » signé entre la Troïka et le gouvernement précédent. Mais le gouvernement grec, qui a précisément été élu pour en finir avec ce programme d’austérité sauvage, ne veut pas renier ses engagements vis-à-vis du peuple grec. Le compte-à-rebours de l’expulsion de la Grèce de la zone euro est enclenché, sauf si la France intervient.

    Le bras de fer actuel entre le gouvernement grec et le reste de l’Eurogroupe a un enjeu clair : savoir si la Grèce pourra ou non mettre en œuvre les premières mesures annoncées par Alexis Tsipras. Le texte que la Grèce a refusé de signer interdisait en effet toute « mesure unilatérale », « particulièrement dans les domaines de la politique fiscale, des privatisations, des réformes du marché du travail, de l’économie et des retraites ». Autrement dit, il aurait obligé le gouvernement grec à annuler toutes les mesures déjà annoncées sur le SMIC, les retraites, les privatisations…

    L’Eurogroupe, et la France avec, veut donc mettre la Grèce à genoux. François Hollande ne dit pas autre chose : après avoir rappelé l’évidence - « s’il n’y avait pas de changement lié à une alternance, pourquoi les électeurs continueraient à voter ? L’Europe ne peut pas être une contrainte, une obligation de faire une seule politique », il tire immédiatement la conclusion inverse : « mais il y a une obligation et la France s’y soumet, parce que c’est la vie commune, parce qu’il faut respecter les règles. » (Conférence de presse, Bruxelles, 12/02).

    Alors que la BCE et le gouvernement allemand ont manifestement fait le choix de refuser tout compromis, au risque d’aboutir à l’expulsion de la Grèce de la zone euro, la France peut encore interrompre cet engrenage aux conséquences imprévisibles. Attac soutient pleinement la fermeté du gouvernement grec, qui défend ici l’intérêt collectif des peuples européens.

    Si les instances européennes persistaient dans leur intransigeance, la Grèce pourrait être légitimement amenée à prendre des mesures unilatérales pour financer son économie en émettant des euros. Les instances européennes seront alors confrontées à un choix : expulser la Grèce, et précipiter l’éclatement de la zone euro, ou accepter de négocier réellement. La mobilisation solidaire des citoyens européens sera décisive dans la balance, en particulier lors de la journée d’action Blockupy Frankfurt devant la BCE le 18 mars prochain.

    Communiqué Attac du 17 février 2015

  • Forum social mondial à Tunis, du mardi 24 au samedi 28 mars 2015

    Le Forum social mondial se tiendra pour la deuxième fois à Tunis, du mardi 24 au samedi 28 mars 2015. Nous avions tous été impressionnés de la force de sa première édition, dans un pays engagé dans un processus de transition démocratique après des années d’un régime autoritaire. Les responsables tunisiens de cet événement nous ont remercié du soutien que ce forum avait apporté aux organisations du mouvement social en Tunisie. Avec les mouvements sociaux et les organisations du Maghreb et du Machrek, ils ont décidé de renouveler ce forum à Tunis. Cette année à nouveau, Attac se mobilisera pour assurer le succès de ce Forum.

    Le processus démocratique en Tunisie repose de manière cruciale sur la vitalité de la société, des syndicats, des mouvements sociaux, des jeunes, des organisations de femmes. Cette énergie de la société tunisienne a été et reste un rempart contre les risques d’affrontements qui se sont révélés ailleurs mortifères.
    Avec l’expérience, la préparation de ce nouveau forum a été l’occasion d’une mobilisation qui ancre encore davantage ces mouvements dans la société tunisienne, alors que le contexte local, régional et international est marqué par la catastrophe économique, l’accroissement des disparités sociales, les défis écologiques, les menaces sécuritaires, la guerre, le recul de la démocratie.

    Dans la région Machreq-Maghreb, la violence s’est renforcée du fait, d’une part de groupes extrémistes qui veulent imposer un projet de société que les peuples refusent et des dirigeants accrochés à leur pouvoir, et d’autre part des interventions directes des États-Unis, de l’Europe, de la Turquie et des pays du Golfe, tous en lutte pour renforcer leur pouvoir politique, économique et énergétique dans la région.

    Sur le continent africain, les enjeux à débattre sont cruciaux et déterminants pour les peuples africains et pour le monde. Devenu une source principale de matières premières et présenté comme étant la « nouvelle frontière » économique, en raison de la croissance économique qu’il connaît depuis quelques années, le continent est frappé de plein fouet par la violence dévastatrice des programmes d’ajustement, les accords de libre-échange, le pillage des ressources et la militarisation généralisée de ses territoires.

    Le forum mondial de Tunis 2015 sera un pas supplémentaire de déconstruction de l’ordre néolibéral et de démonstration des alternatives concrètes. Il mettra particulièrement en avant les droits des migrants, les luttes pour la justice climatique, l’accaparement des ressources naturelles, la militarisation et la guerre, la colonisation.
    C’est pour nous, en France, un moment essentiel à plusieurs titres :

    • Nous montrerons comment, partout dans le monde et en particulier dans cette région, la mobilisation des sociétés est un rempart contre les fanatismes ;
    • Nous combattrons les arguments de ceux qui condamnent a priori les sociétés de cette région au joug des pouvoirs autoritaires ou totalitaires ;
    • Nous préparerons la mobilisation internationale pour la conférence de l’ONU sur le climat en décembre 2015, à Paris.

    Ce sera enfin pour nous, Européens, l’occasion de manifester et de mettre en œuvre notre soutien à la société grecque, autre société méditerranéenne, qui, en votant pour Syriza, a entamé un processus d’affranchissement des tutelles financières et du fondamentalisme néolibéral.

    Délégation Attac au FSM 2015 de Tunis

    Le site officiel du FSM 2015 est hébergé ici.
    Nous vous invitons à vous enregistrer sur le site du FSM, en tant que participant individuel, à partir de cette page.
    Une fois que vous êtes enregistré-e, envoyez un courriel à nikolaz@attac.org afin qu’il vous ajoute en tant que « membre » de la délégation d’Attac France (voir la page du groupe Attac France, ici).
    (Cette inscription électronique ne se substitue pas à l’enregistrement individuel que chacun-e devra effectuer sur place, d’un montant de 30 € pour les participant-e-s des pays du Nord.)

    Liste d’échange entre personnes souhaitant participer au FSM afin de faciliter leur séjour et d’organiser autant que faire se peut la délégation d’Attac France au FSM 2015.
    Pour vous inscrire à cette liste, cliquez ici et enregistrez votre adresse électronique.

    À noter que transport et hébergement, pour rester à des prix abordables, doivent être pris au plus tôt.

    Programme indicatif du Forum

    • Dimanche 22 & lundi 23 : 4e Forum mondial des médias libres (FMML) (voir ici)
    • Mardi 24 mars : Ouverture // Assemblée des Femmes // Marche d’ouverture
    • Mercredi 25 mars : Activités auto-organisées - focus sur les priorités de la région, articulées sur les mouvements du reste du monde, et organisées avec eux
    • Jeudi 26 mars : Activités auto-organisées
    • Vendredi 27 mars : Activités auto-organisées (suite) // Assemblées de convergence pour l’action commune
    • Samedi 28 mars : Assemblées de convergence pour l’action commune // Marche de solidarité avec le peuple palestinien // Partage des convergences dans l’espace public // Restitution des convergences et clôture

    Activités plénières de la délégation

    Temps d’échange entre les membres de la délégation d’Attac.
    (En cours de préparation)

    • Mardi 24 mars, après-midi : réunion d’ouverture de la délégation d’Attac France, avec topo explicatif des « règles du jeu » des Forums sociaux mondiaux afin de permettre à chacun-e de mieux se repérer dans le Forum. Réunion qui se tiendra à proximité du point de départ de la marche d’ouverture, qui devrait débuter en fin d’après-midi (selon le format de la dernière édition).
    • Mercredi 25 mars, 8 h 30 : point d’info quotidien matinal sur le stand d’Attac
    • Jeudi 26 mars, 8 h 30 : point d’info quotidien matinal sur le stand d’Attac
    • Jeudi 26 mars, 21 h : soirée festive des Attac du monde
    • Vendredi 27 mars, 8 h 30 : point d’info quotidien matinal sur le stand d’Attac
    • Samedi 28 mars, 8 h 30 : point d’info quotidien matinal sur le stand d’Attac

    Stand Attac

    Attac a fait une demande pour réserver une tente de 10 mètres par 10 sous laquelle nous pourrons tenir notre stand et aménager un espace pour des réunions.
    Le matériel du stand sera acheminé depuis Paris par voies terrestre et maritime. Les horaires du bateau retenu sont les suivants :

    • Aller : samedi 21 mars, « Le Méditerranée », départ à 10 h 30 de Marseille // arrivée à Tunis le dimanche 22 mars, à 9 h 30
    • Retour : dimanche 29 mars , « Danielle Casanova », départ à 15 h de Tunis // arrivée à Marseille le lundi 30 mars, à 15 h

    Si vous êtes intéressé-e par une traversée en bateau, horaires et réservations possibles sur le site de la SNCM ; ou directement dans une agence SNCM.

    Une fois que seront connus les horaires précis des ateliers, ainsi que de l’ouverture et de la fermeture du campus El Manar, nous inviterons les membres de notre délégation à s’enregistrer pour tenir le stand.
    Un programme d’activités (saynètes théâtrales, musiques vivantes, etc.), afin d’animer le stand, est également en cours de réalisation.

    Hébergement

    Le comité d’organisation du FSM a ouvert une page « Hébergement » sur son site, ici.
    Vous y trouverez notamment une liste des hôtels à Tunis et environs.

    Afin de faciliter la proximité des membres de notre délégation, nous vous invitons, si vous avez choisi de dormir à l’hôtel, à prendre des réservations dans les trois hôtels présentés ci-dessous, proches les uns des autres (voir par exemple leur localisation sur cette carte, ici) --- actuellement, 1 euro vaut 2,2 dinars tunisiens (DT) :

    • Salammbo : au mercredi 28 janvier, il restait, pour les dates du Forum, des chambres triples (avec douche) = 57 DT par nuit, ainsi que des chambres quadruples (avec douche + wc) = 77 DT par nuit (petit-déjeuner inclus)
    • Tiba : hôtel dans lequel Attac France a réservé quelques lits pour 6 nuits, du lundi 23 au dimanche 29 mars : les demandes de réservation, pour cet hôtel-ci, doivent se faire auprès de Nikolaz --- chambre simple = 43 € par nuit, petit-déjeuner inclus (soit 258 € pour l’ensemble du séjour) // chambre double avec un grand lit = 63 € par nuit, petit-déjeuner inclus (soit 378 € pour l’ensemble du séjour) // chambre double avec deux lits séparés = 63 € par nuit, petit-déjeuner inclus (soit 189 € par personne pour l’ensemble du séjour)
    • Carlton : chambre simple = 95 DT par nuit, chambre double = 140 DT par nuit, chambre triple = 180 DT par nuit

    Si vous êtes seul-e et que vous souhaitez partager une chambre d’hôtel, vous pouvez utiliser notre « bourse à co-hébergement ».
    Il vous suffit alors de remplir le formulaire en ligne à cette adresse.
    (Pour vous contacter, les personnes intéressées pour partager un hébergement avec vous rempliront un second formulaire de contact, associé à votre offre de mutualisation : vous recevrez alors une notification de demande de contact et vous pourrez entrer en contact avec cette personne et définir directement avec elle, par courriel ou téléphone, les conditions de votre partage d’une chambre d’hôtel ou d’une location.)

    La location d’une maison ou d’un appartement est également une solution d’hébergement qui peut s’avérer astucieuse. (La location d’une maison à Tunis pour cinq personnes peut revenir à 250 €)
    Vous pouvez par exemple utiliser le site Homelidays pour rechercher une location.
    Là aussi, vous pouvez utiliser la « bourse à co-hébergement » pour partager la location à plusieurs.

    Premières activités menées par Attac France

    Depuis le 15 novembre dernier, et jusqu’au 10 février prochain, les organisations enregistrées sur le site du FSM peuvent déposer les activités qu’elles se proposent d’animer.

    Attac France a déjà enregistré les activités présentées ci-dessous :

    Par ailleurs, nous sommes associés à des activités déposées par d’autres organisations :

    La phase de regroupement des activités a commencé le 20 janvier dernier et se prolongera jusqu’à la mi-mars, moment où le programme définitif du Forum sera arrêté. Vous pourrez alors le découvrir sur le site du FSM.

    Pour de plus amples informations sur le FSM 2015 et la délégation d’Attac, vous pouvez contacter Nikolaz, nikolaz@attac.org, 01 56 06 43 60

  • Συγχαρητήρια στον ΣΥΡΙΖΑ !

    Logo Attac.jpgAttac se félicite de la victoire historique de Syriza aux élections législatives en Grèce, dans un contexte de fortes résistances populaires et de grèves. Le peuple grec subit depuis 5 ans les brutales politiques d’austérité de la Troïka, à l’origine d’une terrible crise sociale et humanitaire. Il tourne aujourd’hui une nouvelle page en Europe. Sa victoire est aussi celle des mouvements qui luttent au Portugal, en Espagne, en Italie, en Irlande et dans toute l’Europe contre ces politiques iniques qui épargnent les banques et la finance, et écrasent les populations.

    Des pressions scandaleuses avaient déjà exercées avant les élections par les dirigeants européens – dont Pierre Moscovici, commissaire français – contre les légitimes aspirations démocratiques à un changement radical en Grèce. Le nouveau gouvernement sera confronté à des pressions considérables de la part des marchés, des institutions et gouvernements européens. Il devra faire valoir le mandat clair que lui a confié le peuple grec, pour rompre avec l’austérité criminelle imposée par la Troïka.
    Il pourra aussi s’appuyer sur la pression populaire et les mouvements sociaux en Grèce et dans toute l’Europe, qui ne laisseront pas les politiciens et financiers éteindre l’espoir démocratique d’un peuple. Attac y prendra sa part. Nous avons déjà démontré comment 77 % des fonds débloqués pour les « plans de sauvetage » de la Grèce sont allés à la finance [1]. Nous proposons de mettre l’expertise du collectif français pour un audit citoyen à disposition de la Grèce dans le cadre d’un possible audit citoyen de la dette grecque et nous soutiendrons l’initiative d’une conférence européenne sur la dette.
    Face au chantage à la dette qui commence d’ores et déjà à s’exprimer, il est essentiel de rappeler que les dettes insoutenables et illégitimes n’ont pas à être payées. Les renégocier est une condition nécessaire pour que l’Europe sorte de la crise écologique, sociale et démocratique dans laquelle elle s’enfonce depuis trop longtemps. Il est temps d’ouvrir de nouveaux horizons !

  • Forum Social Mondial 2015 du 24 au 28 mars 2015 à Tunis

    FSM du mardi 24 au samedi 28 mars - Tunis, campus Al-Manar

    fsm2015.org/ 

        Du 24 au 28 mars, les mouvements du Maghreb-Machrek invitent de nouveau les mouvements du monde entier à participer au Forum social mondial à Tunis. Attac France s'engage dans la préparation de ce FSM et souhaite favoriser une participation large. En 2013, nous étions environ 170 personnes d'Attac France présentes à Tunis. Visons pour cette année 250 personnes de France pour assurer la visibilité d'Attac pendant le FSM et faire de ce dernier un temps fort de l'altermondialisme.

        Une liste d'échange entre les (futurs) membres de la délégation a été ouverte. 
        Si vous pensez participer au FSM, inscrivez-vous à cette liste. Il vous suffit de cliquer sur : <https://list.attac.org/wws/info/fsm2015-delegation>.

        Les messages sur cette liste «fsm2015-delegation@list.attac.orgconcerneront la facilitation du séjour de chacun-e et, surtout, la coordination des activités de la délégation : le stand Attac (sa tenue, les animations à proposer...), le cortège Attac lors de la manifestation, la mutualisation des besoins (hébergement, transport...), les temps conviviaux en marge du forum, la réalisation d'une information quotidienne à diffuser sur le Web (couverture des activités d'Attac, ressentis personnels...).

    Si vous avez déjà pris la décision d'aller à Tunis, nous vous engageons à réserver dès maintenant votre billet de transport, le prix de celui-ci pourrait être plus élevé ces prochaines semaines.


    L'extension du Forum social mondial au-delà de Tunis

        Si vous ne pouvez venir à Tunis, nous invitons les comités locaux d'Attac à organiser une activité, chez vous, dans le cadre du « FSM étendu ».