Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Environnement - Page 5

  • Des nouvelles du tour Alternatiba !

    logoweb-small1.png

     

     

    Suivez au jour le jour les étapes du Tour Alternatiba 2015 sur le site :

    https://alternatiba.eu/tour-alternatiba/5000km/

    Et bientôt dans la Vienne !

  • Le 26 Septembre 2015, « Ensemble, amplifions la transition » !

    Pièce jointe Mail.pngVéritable moment de partage et de convivialité, la Journée de la Transition est le jour où les citoyens et leurs initiatives locales sont mis à l’honneur, tout en favorisant lacoopération des acteurs locaux ! Objectif : faire connaitre sous diverses formes, les formidables myriades d’initiatives qui existent en France et d’engager les citoyens concrètement en faveur de la transition!

     Fort du succès de la mobilisation de la 1ère édition de la Journée de la Transition où des actions communes ont été menées avec brio, rassemblant 245 événements organisés dans toute la France et totalisant 20 000 participants, le Collectif vous interpelle pour poursuivre et amplifier cette formidable dynamique, avec la volonté de s’ouvrir à un public toujours plus large en organisant des Journées de la Transition dans votre localité. Les transitions sont en marche, les initiatives et les possibilités sont nombreuses, faisons-le savoir ! 

    Comment faire ? Retrouvez-vous entre acteurs locaux de la transition (qu’ils soient membres du Collectif ou non) et échangez sur la forme de votre événement. Des actions sont également possibles si vous disposez de peu de temps et de ressources : portes-ouvertes dans un magasin de la transition ou dans un jardin biologique, débat, présentation d’un projet local… Si vous avez des contraintes, n’hésitez pas à décaler l’événement tout en l’enregistrant comme une Journée de la Transition! Rejoignez également la dynamique en regardant sur la carte des Journées de la Transition, si une est en cours d’organisation près de chez vous !

     Vous organisez déjà un événement de la Transition (étape du tour Alternatiba ou village, festival local, projection…)? Alors n’hésitez pas à l’inscrire en tant que Journée de la Transition pour lui donner une ampleur nationale ! Tous ensemble nous allons contribuer à ce que le 26 septembre 2015 soit le point de départ d’un processus vertueux vers le changement ! Ce sera aussi l’occasion de marquer l’arrivée du tour en tandem d’Alternatiba à Paris et d’autres événements dans le cadre de la  préparation de la Conférence sur le Climat de Paris de 2015 !

    Pour que la transition prenne vie et résonne partout en France, organisez une Journée de la Transition !

    Rendez-vous sur http://www.transitioncitoyenne.org pour plus d’informations, et retrouvez toutes les fiches d’aide dans la boîte à outils. Vous pouvez inscrire votre événement grâce au formulaire suivant. Vous pourrez également compter sur l’aide et le soutien de l’équipe de coordination nationale du Collectif : transitioncitoyenne@cfe.coop – 04-82-90-54-84.

  • COP21/Climat : AGENDA DES MOBILISATIONS

    Temps forts à venir: 

    Les 26 et 27 septembre, mobilisons-nous pour mettre en valeur les initiatives citoyennes qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique !
    A deux mois de la COP21, ce week-end sera l'occasion de donner le coup d'envoi de la dernière ligne droite de la mobilisation citoyenne : à Paris avec l'arrivée du tour Alternatiba et l'Alternatiba Paris, partout en France et dans le monde, mobilisons-nous pour soutenir et mettre en valeur les initiatives citoyennes qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique. 

    Les 3 et 4 octobre: réunion stratégique internationale de mobilisation à Paris. 
    La Coalition organise sa dernière réunion stratégique de mobilisation internationale à Paris avant les mobilisations de décembre. En juin dernier, nous avons rassemblé 400 personnes, venons encore plus nombreux.ses pour travailler collectivement et garantir le succès des mobilisations de décembre ! Inscrivez vous dès maintenant !

    MOBILISATIONS DE DECEMBRE

    Les 28 et 29 novembre, marchons pour le climat ! Venez participer à la Marche Mondiale pour le Climat ! 

    Le sommet sur le climat, la COP21, commence le 30 novembre. Dans le monde entier, montrons à nos gouvernements que la société civile est mobilisée pour que des mesures justes et efficaces soient prises face au dérèglement climatique. 
    Dans toutes les capitales du monde, des marches sont en train d’être organisées pour le samedi 28 ou le dimanche 29 novembre. 
    A Paris, la manifestation aura lieu le 29 novembre. Pour plus d’information sur le parcours, les thèmes et les détails logistiques de la marche, restez informé.e.s via le site internet de la Coalition et grâce aux newsletters de la Coalition climat 21.

  • Non ! Les sponsors privés de la COP21 ne sont pas climato-compatibles !

    Communiqué du 27 mai 2015

    Energéticiens fossiles et fissiles, compagnie aérienne, constructeurs automobiles : la liste des mécènes de la 21e Conférence de l’ONU sur le climat (COP21), rendue publique aujourd’hui, comprend des multinationales françaises qui ne sont pas compatibles avec le climat. Les Amis de la Terre, Attac France, le Corporate Europe Observatory, WECF et 350.org dénoncent l’incohérence du gouvernement et redoutent que les négociations se retrouvent aux mains des pollueurs.

    Alors que la France s’apprête à accueillir la COP21 supposée résoudre la crise climatique, le gouvernement donne la mesure de la sincérité de son engagement en dévoilant aujourd’hui son choix de mécènes. « La majorité des entreprises choisies émettent massivement des gaz à effet de serre, responsables du changement climatique, comme EDF ou Engie dont les émissions provoquées par leurs centrales à charbon équivalent à elles seules à près de la moitié des émissions de la France [1]. Alors que le gouvernement avait assuré rechercher des entreprises à la réputation sans faille, bon nombre d’entre elles sont impliquées dans des projets nocifs pour les populations, leurs conditions de vie et de travail. Mettre la conférence climat la plus importante de notre décennie sous le patronage d’entreprises climato-incompatibles n’est pas de bon augure » condamne Malika Peyraut, des Amis de la Terre. Parmi la vingtaine d’entreprises qui composent la première liste de « sponsors », on retrouve notamment Air France, entreprise aéronautique opposée à la réduction des émissions dans le secteur de l’aviation, l Renault-Nissan, fabricants d’automobiles extrêmement polluants, Suez Environnement connue pour sa participation au lobby pro-gazdeschiste français [2].

    Les entreprises mécènes de la COP apporteront des contributions financières et en nature alors que la grande majorité de leurs activités sont extrêmement polluantes et que certaines de leurs propositions sont en fait de fausses solutions aux conséquences environnementales et sociales désastreuses. Ainsi en est-il de BNP-Paribas, qui en plus d’être la première banque française en termes de soutien au charbon entre 2005 et avril 2014, refuse obstinément de quitter les paradis fiscaux et mettre fin à ses pratiques d’évasion fiscale. « Le gouvernement offre sur un plateau et à très bon prix la possibilité à des multinationales climaticides de verdir leur image alors que l’intérêt général nécessite de ne pas polluer les négociations sur le changement climatique avec les intérêts particuliers que ces entreprises représentent » dénonce Maxime Combes, d’Attac France. « Confierait-on la lutte contre le tabagisme aux cigarettiers ? Pourquoi le fait-on alors pour le climat ? », demande-t-il.

    Le gouvernement a fixé l’objectif de la part du financement privé de la COP21 à 20 % du budget global. « 20 % de financement privé, c’est plus que ce qui s’était fait à la COP19 à Varsovie en 2013. Or, à Varsovie, les associations, mouvements sociaux et syndicats avaient quitté les négociations pour dénoncer la mainmise des négociations par les intérêts privés et les lobbies. On ne peut pas négocier un accord sur le climat avec ceux qui sont responsables du changement climatique : les États doivent écouter les intérêts des citoyens, et non les intérêts privés des lobbies et des multinationales. » observe Pascoe Sabido, du Corporate Europe Observatory. En proposant cette liste noire de sponsors, le gouvernement s’éloigne du signal qui devrait être donné lors de la COP21 : pour résoudre la crise climatique, il s’agit de mettre fin à l’ère des énergies fossiles, en rejetant les fausses solutions comme le nucléaire et en repensant nos modes de consommation et de production.

    [1http://www.amisdelaterre.org/Emissions-d-Etat-stop-a-l.html

    [2] Centre d’hydrocarbures non conventionnels : http://www.chnc.fr/

  • 1500 personnes défilent contre les usines à cochons au Sables d'Olonne

    Première image de la manif de ce samedi aux Sables d'Olonne. 1500 personnes dans une ambiance conviviale, créative et déterminée. Très bon accueil sur le remblai des Sables d'Olonne. Un beau succès !

    IMG_20150404_192144.jpg