Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Luttes sociales

  • 1ère fête des "Causes à défendre" 12 et 13 septembre

    fête-des-causes-à-défendre-Visuel.jpgFête des causes à défendre

    Tout le monde constate que les précarités se développent (chômage, endettement, logement, alimentation, santé, casse des Services Publics …).

    Tout ceci n’est pas un hasard, mais une construction !

    Partant de ce constat, l’association Châtellerault Insoumise  organise une Première Fête des Causes à Défendre. Cette fête vise à faire venir en priorité celles et ceux qui ne font plus confiance aux politiques (« tous les mêmes », « tous pourris », …).
    Nous voulons que ce moment de partage soit empreint d’une volonté d’exprimer collectivement notre aspiration à changer d’organisation sociale en nous appuyant sur ce qui existe déjà : « la Sécurité Sociale » ! Pour mémoire, en France 1/3 de la population (20 millions de personnes) vit sans contrainte du capital.
    Ensemble, écrivons le récit de notre futur.
    Avec cet esprit de conquête, nous sollicitons les syndicats, les collectifs et les associations du département afin que toutes puissent y apporter leur contribution dans la tradition de l’Education Populaire : conférences gesticulées, scénettes, prises de paroles brèves doivent permettre d’aborder des sujets forts par la dynamique collective.
    La première fête se tiendra les samedi 12 en soirée et  dimanche 13 septembre 2020 à la salle du Verger à Châtellerault.
    Samedi soir se tiendra un moment festif sous la forme d’un repas apporté par chacun et pris en commun, et dimanche pique-nique dans le parc. Buvette.

    Entrée libre, participation au chapeau.

  • Communiqué de presse Pique-nique STOP BASSINES

    Logo bassines.jpgCommuniqué de presse du "Collectif local contre les bassines" appelant au pique-nique du dimanche 23 août, sur l'ilot Tison à Poitiers :

    Communiqué de presse Pique-nique STOP BASSINES.pdf

  • Défendons l'Eau qui est notre bien commun !

    Logo bassines.jpgLe projet délirant de 41 bassines dans le bassin du Clain avance lentement mais sûrement. Projet entouré de nombreux scandales : l'eau sera puisée en hiver dans les nappes souterraines au moment où celles-ci se rechargent ; ce projet privé sera financé à 70 % avec notre argent ; ce projet bénéficiera à 4 % des agriculteurs... Une irrigation pour arroser avant tout un maïs qui est une plante tropicale ; une irrigation forcenée alors que tout le monde parle de réchauffement climatique, d'économie d'eau, de changement de modèle agricole...

    Nous vous invitons à un pique-nique STOP BASSINES le dimanche 23 Août à l'îlot TISON à Poitiers à partir de 13H.

    CLIP (45 secondes) à diffuser sans modération : Eau voleur 

    https://vimeo.com/446279577

     Défendons l'Eau qui est notre bien commun !

  • APPEL A MOBILISATION : REJETONS LE PROJET DE FERME-USINE DES 1200 TAURILLONS !

    Aspect.jpgConsultation du public à la mairie de Coussay-les-Bois sur les capacités techniques et financières du porteur de projet du 11 juin au 1er juillet.

    Voici quelques-uns des arguments justifiant le rejet de ce projet :
    - Pollution de la nappe phréatique (fondations perforant la couche d’argile)
    - Manque d’investissement pour la bonne gestion des effluents d’élevage
    - Proximité immédiate de la décharge (site déjà pollué)
    - Projet industriel et non agricole
    - Le chiffre de 1200 bovins sera dépassé pour des raisons de rentabilité
    - Absence de compétence pour la méthanisation
    - Pas de locaux prévus pour le personnel, le vétérinaire ni pour l’indispensable mise en quarantaine et/ou le stockage des animaux morts.

    Nous avons là l’opportunité d’empêcher le projet de devenir réalité, profitons-en ! Une participation massive aura un impact fort sur la décision de la préfecture.

    Déposez vos observations sur le registre à la mairie de Coussay-les-Bois ou par courrier : Mairie, 7 rue de l’Eglise, 86270 Coussay-les-Bois

    ou sur le site de la Préfecture : pref-enquetes-publiques@vienne.gouv.fr

    - Informez-vous sur nos sites : http://asso-aspect.over-blog.com et www.collectifcoussay.fr

     

    Consultez le dépliant : dépliant consultation 11-6-2020.pdf

  • 16 juin : pas de «  retour à l’anormal  », après la crise du Covid-19

    Attac.pngProchaines échéances

    16 juin : pas de «  retour à l’anormal  », après la crise du Covid-19

    Depuis la fin du confinement, les mobilisations sociales reprennent peu à peu, principalement en défense des soignant·e·s et du service public de la santé. Dès le 11 mai, plusieurs rassemblements ont eu lieu devant les hôpitaux, et des mardis et jeudis de la colère s’organisent partout en France.
    Alors que le gouvernement lance un " Ségur " de la santé qui pourrait déboucher sur quelques hausses de salaires pour les hospitaliers mais de nouvelles attaques contre leurs conditions de travail (pas d’embauches, aménagement des 35H...), les collectifs nés d’un an de lutte à l’hôpital (inter-Urgences, Inter-Blocs et Inter-Hôpitaux) ainsi que les syndicats CGT, SUD et Unsa, l’association des médecins urgentistes de France ou le Printemps de la psychiatrie, appellent à une journée de mobilisation nationale pour l’hôpital le mardi 16 juin. Cette journée touche l’ensemble des usager·e·s de la santé. Attac et ses partenaires s’engagent pour que la mobilisation du 16 juin soit la plus massive possible, sur tout le territoire.
    N’hésitez pas à envoyer les informations locales à adeline@attac.org

    17 juin : Agir contre la réintoxication du monde

    Suite à l’appel "[ Agir contre la réintoxication du monde7463] " signé par Attac France et plusieurs comités locaux, des actions locales se préparent le 17 juin, contre des cibles variées. Cela peut être l’occasion de poursuivre les actions menées par les comités locaux contre Amazon ou d’autres grands projets inutiles tout en défendant l’idée d’une transition juste pour l’ensemble des travailleurs·euses.