Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Attac Poitiers - ATTAC Vienne - Page 3

  • 22-26 août : Université d’été 2018 à Grenoble

    Attac.pngDu 22 au 26 août prochain à Grenoble se tiendra l’Université d’été des mouvements sociaux, une université solidaire, citoyenne et rebelle. Ce sera le rendez-vous estival incontournable pour Attac, ses militant·e·s et ses adhérent·e·s.

    Fort du succès de l’université d’été de Toulouse en 2017, qui a réuni plus de 2 000 participant·e·s, Attac a fait le choix de poursuivre dans cette dynamique de convergences pour l’Université d’été 2018. Nous serons associés à de nombreuses autres organisations syndicales et associatives pour débattre, échanger et préparer ensemble les mobilisations à venir.

    Nous sommes 10 ans après la crise des subprimes, la mondialisation néolibérale continue son expansion, tous les ingrédients sont réunis pour une nouvelle crise financière. Et les crises écologique et sociale sont d’une ampleur inédite. En France, les élections présidentielles de 2017 ont vu arriver au pouvoir un président et un gouvernement, soi-disant de gauche comme de droite, mais qui ont affirmé une politique profondément néolibérale, un « business model » promu par les grands patrons, détruisant ce qu’il reste de la solidarité nationale et de la protection sociale. Un pouvoir qui se pare des vertus de l’écologie tout en s’engouffrant dans un capitalisme financier destructeur de la nature. Un pouvoir jouant les justiciers mais qui piétine les droits humains. Le tout mené dans un style managérial autoritaire, à une vitesse éclair, avec l’espoir que cette stratégie du choc nous laisse sidéré·e·s.

    Mais des résistances existent contre les attaques anti-sociales, contre la politique migratoire, ou l’autoritarisme présidentiel. La victoire obtenue à Notre-Dame-des-Landes par tou·te·s les résistant·e·s à l’aéroport amène de l’espoir, sans nous tromper sur les intentions de ce gouvernement. La victoire juridique et politique de notre association contre Apple, première multinationale du monde, prouve le rôle que peuvent jouer les mouvements citoyens contre les multinationales et le pouvoir de la finance, à l’heure où les gouvernements se sont inclinés.

    Entre le libéralisme économique d’Emmanuel Macron, dont les désastres sociaux deviennent de plus en plus visibles, et la xénophobie et le faux protectionnisme d’un Donald Trump, l’altermondialisme indique une troisième voie possible, fondée sur une protection solidaire des peuples.

    Ce sont toutes ces questions qu’Attac portera dans les débats de l’Université d’été de Grenoble, des ateliers de formation à l’action citoyenne ou de construction d’alternatives. Tout cela ne pourra se faire sans vous ! Alors, sans plus tarder, réserver ces dates dans vos agendas. Cet évènement national sera aussi l’occasion de nous retrouver pour nos 20 ans ! Un moment particulier sera consacré à cet anniversaire d’Attac durant l’Université d’été. Plus que jamais, cette Université d’été des mouvements sociaux sera l’occasion de belles rencontres, de débats passionnants, de moments conviviaux et, certainement d’un peu d’émotion.

    L’ouverture des inscriptions se fera en avril, vous pouvez déjà vous inscrire à la lettre d’informations.

    Soyons nombreuses et nombreux à Grenoble, du 22 au 26 août 2018, pour faire de l’Université d’été des mouvements sociaux un succès populaire !

    Dominique Plihon, Raphaël Pradeau, Aurélie Trouvé - Porte-parole d’Attac

  • Non aux bassines dans la Vienne !!!

    MOBILISATION CITOYENNE URGENTE

    SAUVONS NOTRE EAU, NOTRE SANTÉ ET NOS EUROS -

    NON AUX BASSINES

     

    Dimanche 18 mars à Migné-Auxances

    11h : conférence-débat à la salle Jean Ferrat (à côté de la mairie)

    12h30 : pique-nique tiré des paniers

    14h30 : randonnée-manifestation vers le site de la bassine de Migné-Auxances (départ salle Jean Ferrat)

     

    Amenez votre bassine, en métal de préférence, pour faire un concert !

     

    Tract d'information ci-joint

    Affiche_A4_Bassines.pdf

     

  • Procès #AppleContreAttac : Apple condamnée, Attac agit pour « l’intérêt général »

    Attac.pngL’ordonnance de référé opposant Apple à Attac a été rendue ce vendredi 23 février 2018 : Apple est déboutée de l’ensemble de ses demandes et est condamnée à verser 2 000 € à Attac !

     

    Ce jugement était rendu à la suite d’une assignation en référé déposée par Apple devant le tribunal de grande instance de Paris pour empêcher toute future action d’Attac dans ses magasins. Le jugement du tribunal est limpide : « La simple pénétration de militants dans l’enceinte du magasin Apple Store Opéra, ou dans d’autres magasins situés en France, sans violence, sans dégradation, et sans blocage de l’accès du magasin à la clientèle, ne suffit pas à caractériser un dommage imminent justifiant de limiter le droit à la liberté d’expression et à la liberté de manifestation des militants de l’association Attac, qui agissaient conformément aux statuts de l’association, et dans le cadre d’une campagne d’intérêt général sur le paiement des impôts et l’évasion fiscale. »

    Alors que l’évasion fiscale pratiquée par Apple affaiblit les finances publiques, il aurait été scandaleux que la justice protège Apple et condamne une association qui défend l’intérêt général, avec des actions citoyennes non violentes. Au final, non seulement les accusations d’Apple sont rejetées en bloc, - Apple « parle des “actes de vandalisme”, ou des actions ayant mis en péril la sécurité des employés et des clients […] sans en justifier par la production de pièces probantes » -, mais le tribunal confirme le caractère d’intérêt général de la campagne d’Attac.

    Comme le rappelle Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France : « nos actions visent à ce qu’Apple, la plus grande multinationale du monde, paie sa juste part d’impôts dans les pays où elle exerce réellement ses activités et accepte le redressement fiscal de 13 milliards d’euros que lui réclame la Commission européenne en retirant son recours devant la Cour de justice de l’Union européenne. »

    Pour Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France : « Avec la campagne #ApplePayeTesImpôts, nous avons constaté un ras-le-bol de la grande majorité de la population face à l’impunité fiscale des ultra riches et des multinationales. Au rassemblement du 12 février devant le TGI de Paris, l’ensemble des représentant·e·s associatifs, syndicaux et politiques ont accueilli positivement l’idée d’une “alliance pour la justice fiscale”. Ce jugement est donc un encouragement à poursuivre et amplifier la mobilisation pour que les multinationales paient enfin leur juste part d’impôts. »

    Les militant·e·s d’Attac attendent sereinement un éventuel appel d’Apple et vont désormais consacrer toute leur énergie à la préparation de nouvelles actions pour la justice fiscale, notamment à l’occasion de l’examen du projet de loi contre la fraude fiscale prévu avant cet été. Attac invite d’ores et déjà à se mobiliser pour le procès de Nicole Briend le 7 juin à Carpentras (suite à une plainte de BNP Paribas) et pour les 20 ans de notre association prévus le 2 juin prochain à la Bellevilloise à Paris.

    Communiqué Attac 23 février 2018

     

  • Susan George : "Tous ensemble, mettre fin aux privilèges et à l’impunité des fraudeurs"

    Sur le lien suivant, le discours prononcé par Susan George en conclusion du rassemblement organisé devant le TGI de Paris le 12 février 2018, à l'occasion du procès en référé opposant Apple et Attac.

    https://blogs.mediapart.fr/attac-france/blog/120218/tous-ensemble-mettre-fin-aux-privileges-et-l-impunite-des-fraudeurs

    Bonne lecture !

  • Adhérez à Attac en 2018 !

    C’est le moment de passer à l'Attac !

    En nous traînant devant les tribunaux, BNP Paribas, la plus grande banque européenne et Apple, la plus grande multinationale du monde reconnaissent à leur manière le travail d’expertise, d’éducation populaire et le pouvoir de nuisance des actions citoyennes menées par Attac. Mais elles veulent surtout faire taire toutes celles et ceux qui se mobilisent à nos cotés depuis des années et nous empêcher de mener de nouvelles actions qui montrent leur vrai visage.

    En ré-adhérant à Attac dès maintenant, vous pouvez nous aider à apporter la meilleure des réponse : montrer que nous serons toujours plus nombreux/ses à agir pour mettre un terme à l’impunité dont jouissent les multinationales et les ultra-riches.

    Adhésion 2018 attac.pdf